LE MAILLOT NATIONAL REVÊT UN CARACTÈRE SACRÉ (ALIOU CISSÉ)

Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, a indiqué que sa première tâche en équipe nationale a consisté « à restaurer la confiance en faisant du maillot national une véritable valeur ». « Venir en équipe nationale devait être un plaisir, le maillot national devait relever de la sacralité », a expliqué Cissé dans un entretien exclusif avec l’APS, ajoutant que tout cela doit aller de pair avec des victoires.  « Et, en voyant les joueurs répondre sans rechigner aux convocations du mois de juin, alors qu’ils auraient pu penser à des vacances méritées, on se dit que cette première phase a été un succès », a dit le sélectionneur national, trouvé à l’hôtel qui doit accueillir samedi les Lions pour un stage.
Evoquant cette phase, l’ancien capitaine des Lions souligne qu’il est important d’expliquer aux uns et autres que « l’équipe nationale n’est pas un lieu de villégiature ». « A force d’entretiens et de discussions, ils ont compris la direction qu’on souhaitait faire prendre à cette équipe », a-t-il martelé, rappelant que personne ne discute de l’implication des joueurs. Le sélectionneur national s’est réjoui de l’’’état d’esprit’’ qui prévaut au sein de l’équipe du Sénégal. « On a désormais devant nous des joueurs engagés à se battre et à tirer dans le même sens en sachant qu’en équipe nationale, surtout en Afrique, le seul talent ne suffit pas », a-t-il fait remarquer.
A l’en croire, certains joueurs se sont confiés à lui et ont reconnu que dans un passé récent, ils auraient pu perdre certains matchs joués au Niger ou au Burundi, à cause des aléas climatiques. « C’est indéniablement un point positif et cela s’est accompagné d’un très bon parcours lors des éliminatoires », a-t-il salué, soulignant que la deuxième phase, qui va démarrer en juin, doit amener l’équipe nationale à jouer collectivement, tout en continuant sa progression. Et les deux matchs amicaux contre le Nigeria (1-1) et la Côte d’Ivoire (1-1), en mars dernier, ont conforté l’idée que ce groupe progresse, selon lui.
Source : APS




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*