,

Le ministre des Forces armées sur l’insécurité au Sénégal: « Le Sénégal est en sécurité »

Malgré le contexte macabre marqué par une série de meurtres les uns aussi crapuleux que les autres, le Ministre des Forces armées pense, lui, que « le Sénégal est en sécurité ». Ce samedi, en marge d’un point de presse de la Coalition Benno Bokk Yaakaar du département de Thiès, Dr Augustin Tine a fait savoir que « le Sénégal est un pays où il y a de la sécurité. Vous allez au Etats-Unis, à Los Angeles, toutes les 3 secondes il y a un crime. Nous sommes un pays en maturation et en développement, il y a naturellement beaucoup de facteurs qui militent en faveur de certaines choses ». Il poursuit pour dire que « le président de la République, dès son accession à la magistrature suprême, en 2012, avait décidé de faire une montée de puissance des forces de défense et de sécurité. Beaucoup d’efforts ont donc été faits. Vous avez vu le défilé du 4 avril, les nombreuses Brigades qui sont en train d’être inaugurées, l’organisation de la Gendarmerie et de la Police pour qu’il y ait plus de patrouilles ». Pour dire, selon lui, qu’« aujourd’hui il y a des efforts qui ont été consentis. Mais, maintenant, le Président appelle les sénégalais à une introspection, à nous remettre en question par rapport à nos comportements et ce que nous disons aux autres et aux enfants, ce avec l’appui des chefs religieux qui ont un rôle important à jouer dans notre société. Mais également les familles, parce que le dernier crime qui a été commis l’a été dans une famille. Me diriez-vous là que l’Etat est responsable. L’Etat ne peut pas être dans les maisons et dans les chambres mais il peut donner un conseil », a-t-il laissé entendre.

Mamadou Ibra Kane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Thierno Alassane Sall sur l’unité de la Coalition Bby

Affaire Fatou Tambédou : Réponse au ministre du budget (Par Thierno Bocoum)