Accueil / International / Le MONDE est-il devenu MOINS sûr depuis L’INVESTITURE de Donald Trump ?

Le MONDE est-il devenu MOINS sûr depuis L’INVESTITURE de Donald Trump ?

Depuis l’investiture de Donald Trump, les craintes planent au sujet de la sécurité du monde. Et s’il allait ruiner 70 ans de paix après la Seconde Guerre mondiale… Pour une bonne partie de la communauté internationale, son élection à la présidence des USA semble annoncer le début d’une ère d’incertitudes, selon un sondage TNS Global. Alors que pendant sa campagne électorale Donald Trump promettait d’en finir avec les guerres d’ingérence, avec la volonté d’imposer le système de valeurs états-unien par la force et réveillait l’espoir de l’apparition d’un monde réellement multipolaire, depuis son investiture une bonne partie des Européens, ainsi que des Américains eux-mêmes, craignent désormais un virage à 180 degrés dans sa politique. Une réelle menace à l’ordre mondial, selon un sondage effectué par TNS Global.

Ainsi, plus de la moitié des Allemands (72 %), des Français (64 %), des Brésiliens (60 %), des Britanniques (55 %) et des Turcs (52 %) estiment que depuis l’investiture de Donald Trump le monde est devenu plus dangereux. Cet avis est également partagé par 49 % des Italiens. Cependant, les Américains sont plus optimistes, 45 % des sondés ne croyant pas à la sécurité du monde tant que Donald Trump restera Président des États-Unis.  Depuis la réalisation du sondage (entre les 16 et 22 février 2017), la situation s’est aggravée, avec les récentes frappes de Washington contre la Syrie qui viennent menacer encore davantage la stabilité mondiale. Plusieurs analystes et politologues estiment désormais qu’il est impossible de ne pas parler d’une escalade à l’échelle internationale.

Dans la nuit du 6 au 7 avril 2017, les États-Unis ont tiré 59 missiles Tomahawk sur la base aérienne de Shayrat en Syrie, une attaque qui, selon Washington, serait « associée au programme » d’armes chimiques de Damas et « directement liée » à l’attaque à l’arme chimique survenue le 4 avril. Les missiles ont été tirés depuis des destroyers de l’US Navy qui croisent en mer Méditerranée, touchant plusieurs cibles sur la base de Shayrat. En outre, les États-Unis n’excluent pas la possibilité de nouvelles frappes contre la Syrie, selon le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer. Le sondage a été réalisé par TNS Global, l’une des plus grandes compagnies internationales de sondages. Plus de 7 148 sondés âgée de plus de 16 ans et provenant de sept (7) pays (la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Brésil) y ont participé. L’échantillon représentatif a été pondéré en fonction de facteurs démographiques (sexe, âge, géographie). La marge d’erreur s’élève à 3,1 % pour un taux de confiance de 95 %.

About Diouf Babacar

Voir aussi

Le village des aveugles au Yémen

Share this on WhatsApp Share this on WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)