,

LE PM DEMANDE LA CRÉATION D’UN FONDS DE DÉVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE

Le Premier ministre, Mohammad Boun Abdallah Dionne a demandé, vendredi à Dakar, la mise en place d’un Fonds de développement de la statistique, a constaté l’APS. Le Premier ministre, par ailleurs président du Conseil national de la statistique (CNS) a instruit le ministre de l’Economie, Finances et du Plan, secrétaire exécutif du CNS à mobiliser les ressources pour ledit Fonds. M. Dionne présidait la troisième session du CNS en présence notamment des ministres en charge de l’Economie (Amadou Ba) et de l’élevage (Aminata Mbengue Ndiaye) et des partenaires techniques et financiers.

Le directeur général de l’Agence nationale de la statistique et du développement (ANSD), Aboubacar Sadikh Bèye, “ce fonds permettra de relever tous les défis liés à la production de données statistiques au Sénégal”. “Ce fonds va financer toutes les activités statistiques du pays en allant des comptes nationaux aux statistiques agricoles, touristiques”, a-t-il soutenu. M. Bèye a rappelé que le rôle de sa structure est “d’assurer une production efficace, optimale et la mise en commun de toutes les ressources”.

Cette troisième session du CNS a une portée stratégique qui va impacter de “façon très profonde” le système statistique national, a dit M. Bèye, saluant la réforme de 2004 qui a initié “une sorte de révolution en saut qualitatif” du dispositif des statistiques avec la création de l’Ecole nationale de la statistique et de l’analyse économique (ENSAE). “La deuxième phase de la réforme consacrée par cette troisième session, une session pivotale, une session stratégique, marque véritablement l’amorce pour le Sénégal d’un début de la rationalisation et de gestion centralisée des ressources” a-t-il estimé.

Cette session permettra de régler définitivement les questions de la dispersion des programmes statistiques et de la gestion des ressources humaines désormais centralisés par l’ANSD qui assure la présidence du Comité technique des programmes statistiques, renseigne un communiqué de presse. Il s’agit également de rationaliser le système de statistique national qui compte plus de 100 structures en faisant de sorte que les programmes sectoriels soient regroupés selon leurs zones d’intérêt et d’intervention. Ainsi, les 119 structures de production statistiques répertoriées seront remplacées par une dizaine de directions sectorielles rattachées à l’ANSD, ajoute la même source.

Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Un changement D’ATTITUDE envers le Qatar ?

LES FÉLICITATIONS DE LA FIFA À GÉNÉRATION FOOT, CHAMPION DU SÉNÉGAL