,

Le PM est clair : « Le président Macky Sall ne va protéger personne »

Lors de de son passage à l’assemblée nationale, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a rassuré les députés sur le fait que « des enquêtes sont ouvertes » dans toutes les mairies sans exception et que tout cela se fait en « toute responsabilité(…) avec professionnalisme et sans passion, sans humiliation et sans communiquer ».

Le Gouvernement du Sénégal reconnait qu’il a un agenda caché et que loin de s’en limiter à l’affaire Khalifa Sall, il est en train de travailler à mettre tout le monde sur le même pied d’égalité. Ainsi, la réorganisation annoncée au sein de l’administration, à tous les niveaux, cache mal la volonté des pouvoirs publics de poursuivre d’autres hauts bonnets. Et surtout dans son propre camp pour lever toute équivoque sur ses intentions.

Dans le cadre de sa politique de reddition des comptes et de la diligence apportée au traitement des dossiers de ceux qui sont épinglés par l’Inspection générale d’Etat (IGE), le Président Sall, selon nos sources, est dans la logique d’essayer de démontrer à tous qu’il ne va protéger personne. Ainsi, des réorganisations sont notées au sein de services comme l’Inspection des Domaines, les Directions des Ministères des Finances, du budget, de la Caisse de dépôt et de consignation, de la Douane, etc. pour répondre à ce souci de transparence et d’efficacité.

Macky caresse la volonté de lancer des audits à tout va pour voir de près ce qu’il y a dans les dossiers afin de poursuivre les responsables qui seront ciblés. Notre source qui suit de près cette métamorphose, annonce que des têtes vont tomber. Il a déjà promis qu’il ne va même pas protéger son frère Aliou Sall s’il est épinglé. C’est pourquoi les Maires, les Directeurs généraux et tous ceux qui seront impliqués, seront convoqués dès son retour de voyage et entendus.

Qui plus est, depuis quelques temps, des informations qui auraient dû être classées confidentielles ont été rendues publiques du fait notamment de bisbilles entre Inspecteurs et autres hauts fonctionnaires à cause notamment des frustrations que certains d’entre eux vivent dans les différents ministères. Cela a eu le mérite d’énerver davantage le Président de la République qui est dans une dynamique de frapper fort.

On va ainsi vers de grands bouleversements. Des Directeurs généraux comme celui des Domaines, des Investissements, celui de la Caisse de dépôt et de Consignation, le Directeur des Domaines, pour ne citer que ceux-là, pourraient ne pas être épargnés. Décidemment, l’Affaire Khalifa Sall semble avoir ouvert la boite à pandore.

sanslimite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Il perd la VUE pendant la GUERRE d’Afghanistan et devient MILLIARDAIRE

Hollande rassure Macky avant de quitter l’Élysée