A la une

Le président Fonseca à Thiès : «S’il y a vraiment un pays ami du Cabo-Verde, c’est le Sénégal»

Accueilli en grande pompe à Thiès, qui enregistre une forte présence de Sénégalais d’origine cap-verdienne, le président Jorge Carlos De Almeida Fonseca a encore magnifié les bonnes relations entre Dakar et Praia.

Au troisième jour de sa visite officielle au Sénégal, le président du Cabo-Verde, Jorge Carlos De Almeida Fonseca, a rendu visite à la communauté des Sénégalais d’origine cap-verdienne basée à Thiès, depuis des générations. Il y a été accueilli, avec son ministre des Affaires étrangères, à la maison du Cabo-Verde, octroyée par la municipalité, depuis 2003, par le gouverneur de la région Amadou Sy, le préfet, et le maire Talla Sylla. Le président Fonseca a, une fois de plus, magnifié les relations étroites entre Dakar et Praia. « Le Sénégal est le pays le plus proche de nous. C’est un pays voisin et ami. Un pays vraiment ami. Il ne s’agit pas d’un discours protocolaire. Parce que d’usage quand un président visite un pays quel qu’il soit, il dit toujours qu’il y a des relations d’amitié, de bonne collaboration, etc. Il s’agit là simplement de discours diplomatique protocolaire. Mais j’ai lu, hier, un post d’un Cap-verdien sur Facebook qui disait que s’il y a un pays ami du Cabo-Verde, c’est vraiment le Sénégal. Il a raison», a déclaré le chef de l’Etat du Cabo-Verbe. Revenant sur sa visite au Sénégal, il dit avoir «des entretiens très amicaux et fraternels avec le président Macky Sall». Il a rappelé avoir parlé avec son homologue des relations bilatérales entre le Sénégal et le Cabo-Verde : des relations politiques, de coopération, etc. «Nous avons signé quatre accords avant-hier, dans les domaines de la santé, de la justice, de la promotion de l’investissement et de la communication sociale. Nous avons aussi parlé de la présence des Sénégalais à Cabo-Verde et des Cap-verdiens au Sénégal. Nous avons aussi abordé notre collaboration au sein de la Cedeao mais aussi du transport aérien et maritime entre les deux pays. Le Président Macky Sall m’a donné une bonne nouvelle. Au-delà des vols qui existent, aujourd’hui, entre Dakar et Praia, la compagnie Air Sénégal SA va lancer de nouveaux vols entre les deux pays en sorte qu’au moins, on aura un vol par jour entre le Sénégal et le Cabo-Verde. Il y a de bonnes perspectives de collaboration», a soutenu le Président Fonseca.

Le maire de la ville, Talla Sylla, a rassuré les autorités cap-verdiennes sur le bon comportement noté chez leurs fils qui vivent à Thiès. «Jamais un problème de sécurité ne s’est posé venant d’eux. En plus, les Sénégalais d’origine cap-verdienne sont bien intégrés ici. On parle ainsi pour distinguer leur culture qui vient enrichir la nôtre, sinon ils sont considérés comme des Sénégalais à part entière», a précisé Talla Sylla.
Dans le même le registre, le président de l’Association des Sénégalais d’origine cap-verdienne, Emmanuel Fortez, qui est ancien cadre des Impôts et Domaines, a témoigné de la bonne intégration des Cap-verdiens au Sénégal. «Les Cap-verdiens n’ont jamais subi quelle que discrimination que ce soit au Sénégal. Ils sont connus comme des travailleurs et des gens sérieux», a-t-il laissé entendre.

Ndiol Maka SECK, lesoleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)