,

LE PRÉSIDENT SALL PRÉSENTE LE PSE AU AFRICA CEO FORUM 2017

Le président Macky Sall a expliqué lors du Africa CEO Forum, ouvert mardi à Genève, sa vision, de développement économique à travers la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE), qui a permis d’atteindre un taux de croissance de 6,7% en 2016.

“Après un diagnostic approprié avec les cadres sénégalais et de la diaspora, j’ai pu mettre en place une vision nouvelle appelée Plan Sénégal émergent (PSE)”, a-t-il rappelé.

Le chef de l’Etat codirigeait le même jour un panel présidentiel, avec son homologue ghanéen Nana Akufo-Addo, à l’occasion du “Forum Africa CEO”, une rencontre présentée comme “une plateforme de dialogue entre chefs d’entreprises et décideurs publics pour encourager l’investissement en Afrique”.

Cette rencontre a permis à Macky Sall et à son homologue ghanéen d’analyser la situation économique, la participation du secteur privé et les stratégies adoptées pour accélérer son dynamisme.

Le président Sall a relevé que le PSE va permettre, sur un délai de 20 ans, de projeter le Sénégal vers l’émergence économique. Sur la base du diagnostic, a poursuivi Macky Sall, “nous savions les défis majeurs mais aussi ce qu’il y a à améliorer”.

Il a souligné la nécessité de privilégier l’investissement sur le capital pour réaliser cet objectif. “Cela se fera de manière convenable”, a-t-il indiqué, saluant les performances réalisées par le Sénégal dans le domaine de la croissance en 2016.

“L’objectif est d’arriver à une croissance de 7% en moyenne sur une décennie. Il faut alors nous maintenir sur ce palier”, a souhaité le chef de l’Etat qui insiste sur l’augmentation des recettes ainsi que l’optimisation de la dépense publique.

Dans cette perspective, “nous allons poursuivre nos efforts de transformation économique qui constitue l’axe premier du Plan Sénégal émergent”, a t- il souligné.

Sur le volet énergétique, il a fait part de l’option du pays de développer des énergies alternatives, notamment le mixe énergétique, avec l’installation de trois nouvelles centrales solaires, en vue de combler le déficit enregistré dans la production.

“Aujourd’hui, le défi est d’assurer la qualité dans la distribution, la réduction des pertes commerciales et techniques. Nous sommes en train d’arriver progressivement à une situation où nous aurons une énergie bon marché”, a fait observer le président Sall.

D’autres axes du PSE ont été aussi déclinés par le président Sall, notamment le capital humain et l’inclusion sociale axée sur une croissance inclusive. En ce sens, il a donné en exemple, la Couverture maladie universelle (CMU), les bourses de sécurité familiale, entre autres axes prioritaires du PSE.
APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

MACKY SALL : “LA MIGRATION DOIT ÊTRE GÉRÉE EN TOUTE RESPONSABILITÉ”

MACKY SALL : “AVEC LE FMI, NOUS AVONS UN PARTENARIAT POSITIF, FONDÉ SUR LA TRANSPARENCE’’