,

LE PRIVÉ NATIONAL APPELÉ À CONTRIBUER À LA RESTAURATION DES ÉCOSYSTÈMES FORESTIERS

 Les entreprises sénégalaises, sociétés nationales ou structures privées, doivent davantage contribuer aux efforts de restauration des écosystèmes forestiers au Sénégal, a plaidé, jeudi, à Dakar, Woré Gana Seck, conseillère au Conseil économique social et environnemental (CESE). “Les sociétés privées ou nationales installées au Sénégal doivent investir sur le plan forestier. Une société qui pollue doit faire des hectares et des hectares autour de sa fabrique pour pouvoir capter le gaz carbonique dans le cadre des changements climatiques”, a-t-elle préconisé. Mme Seck s’exprimait en marge d’un atelier de validation du programme national d’investissement forestier du Sénégal, présenté comme un document de dialogue forestier. “Il faut qu’elles (ces sociétés) financent notre plan d’action d’investissement forestier car elles ont des dividendes. Dans le cadre de la responsabilité sociale d’entreprise (RSE), elles peuvent financer des actions d’écologie d’envergure”, a insisté Woré Gana Seck. Aussi a-t-elle invité les entreprises concernées à investir dans le secteur de l’environnement, pour qu’en contrepartie, ces sociétés puissent bénéficier d’une réduction de la fiscalité de l’entreprise. “Leur participation pour une gestion de la foresterie du Sénégal doit être réelle et effective parce que ce secteur (forêt) contribue beaucoup à la vie économique du pays”, a souligné Woré Gana Seck.
Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Lancement d’une licence professionnelle d’Assistanat trilingue : l’UGB et l’Institut Ya Salam veulent répondre « aux besoins de l’administration moderne »

COOPÉRATION FORESTIÈRE : LA FAO RÉAFFIRME SA DISPONIBILITÉ À ACCOMPAGNER LE SÉNÉGAL