Accueil / International / «Le programme BALISTIQUE iranien n’est pas un moyen d’agression, mais de DISSUASION»

«Le programme BALISTIQUE iranien n’est pas un moyen d’agression, mais de DISSUASION»

Le Service fédéral de renseignement allemand (BND) a publié un rapport accablant sur l’Iran qui aurait essayé d’acheter en Allemagne des machines-outils sophistiquées pour faire des armes de destruction massive (ADM), y compris pour développer son programme balistique. Le politologue iranien Hassan Beheshtipour commente la situation. Selon ce document, l’Iran recherche activement des «savoir-faire en matière d’élaboration d’armes de destruction massive, y compris des technologies balistiques» et recourt à ces fins à des pays tiers, mais ces accusations sont bel et bien absurdes, a déclaré  Hassan Beheshtipour, de la chaîne de télévision iranienne anglophone PressTV.  «Du point de vue idéologique, ce rapport de 181 pages n’est qu’une nouvelle tentative des agents des services secrets d’Israël et des États-Unis de discréditer l’Iran», a relevé l’interlocuteur.

Et de rappeler qu’il avait été prouvé que la recherche nucléaire iranienne était exclusivement civile, pacifique. «Et voilà que maintenant le programme balistique de l’Iran est visé. Qui plus est, on le classe dans la catégorie des armes de destruction massive. Néanmoins, l’Iran a été parmi les premiers pays qui ont condamné les ADM de tout type. (…) Le programme balistique iranien n’est pas offensif, mais défensif», a souligné l’expert.  Il a indiqué que le programme balistique iranien qui se classe d’ailleurs parmi les «armements conventionnels» entre dans le programme de défense, que la République islamique est en droit de développer. «L’Iran a plus d’une fois déclaré haut et fort avoir droit à se défendre, et il n’en discutera avec personne. Il produit des missiles conventionnels de différentes portées exclusivement pour sa défense en cas d’attaque par l’ennemi. Le programme balistique iranien n’est pas offensif, mais strictement défensif. Ce n’est pas un moyen d’agression, mais de dissuasion», a conclu l’interlocuteur.

About Diouf Babacar

Voir aussi

La Chine joue au DÉTECTIVE et observe des exercices RIMPAC dans le Pacifique

Share this on WhatsApp La Chine a été prise en flagrant délit en train de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)