Le Qatar aurait versé près d’un milliard de dollars à la FIFA

Le-Qatar-aurait-versé-près-d’un-milliard-de-dollars-à-la-FIFA

Les révélations concernant l’attribution, par la FIFA au Qatar, de la Coupe du Monde 2022, reprennent leur cours. On apprend aujourd’hui comment l’Emirat a offert près d’un milliard de dollars à l’instance pour obtenir l’organisation de la compétition.

À moins de quatre ans de la prochaine Coupe du Monde qui se déroulera au Qatar, les révélations s’étaient un peu arrêtées concernant l’éventuelle corruption par l’Emirat et la Fédération internationale de football (FIFA). Mais, ce dimanche, le Times reprend l’enquête et a trouvé de nouvelles preuves que l’État, propriétaire du Paris Saint-Germain, aurait corrompu l’instance internationale régissant le football mondial par divers stratagèmes financiers.

En effet, le média anglais révèle que le Qatar aurait offert la coquette somme de 400 millions de dollars, 21 jours avant la décision finale, octroyant l’organisation de la Coupe du Monde. Les dirigeants d’Al-Jazira auraient offert 100 millions de dollars, chiffre sans précédent et qui ne serait versé sur un compte de la FIFA que si le Qatar remportait le scrutin de la Coupe du monde en 2010. La FIFA aurait ainsi violé ses propres règles puisque la chaîne est la propriété et sous le contrôle de l’émir du Qatar, Cheikh Hamad bin Khalifa Al Thani.

Près d’un milliard pour accueillir la Coupe du Monde

Mais le Times ne s’arrête pas en si bon chemin et aurait découvert un nouveau versement de l’ordre de 480 millions de dollars, trois ans plus tard, juste avant que l’instance n’arrête son enquête concernant justement l’éventuelle corruption. Cette pièce a été portée au dossier d’une nouvelle enquête menée maintenant par la justice suisse, sachant que le siège de la fédération international se trouve à Zurich, en Suisse donc.

Le journal britannique explique que c’est donc près d’un milliard de dollars qui ont été versés par le Qatar à la FIFA, à des moments cruciaux, pour s’adjuger l’organisation de la Coupe du Monde 2022. Des experts, cités dans l’article expliquent qu’il serait compliqué de justifier le contrat télévisuel puisque celui-ci est cinq fois plus important que ceux habituellement signés. On ne sait pas comment va se dérouler cette affaire, mais avec ces nouvelles preuves, on commence à y voir un peu plus clair sur les conditions étranges de l’attribution de la Coupe du Monde 2022…




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*