jeudi , octobre 18 2018
Accueil / International / Le Royaume-Uni REFUSE de régler les FRAIS de 100 mds EUR pour son DÉPART de l’UE

Le Royaume-Uni REFUSE de régler les FRAIS de 100 mds EUR pour son DÉPART de l’UE

Les appétits s’aiguisent autour de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. La facture de 60 milliards d’euros évoquée initialement a grossi jusqu’à atteindre 100 milliards, mais les Britanniques ne sont pas disposés à la payer. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a confirmé précédemment que Bruxelles se proposait d’établir à Londres une « facture » d’environ 60 milliards d’euros après l’ouverture des négociations sur le Brexit. Antonio Tajani, président du Parlement européen, est convaincu pour sa part que le Royaume-Uni doit rembourser à l’UE des dizaines de milliards de cotisations au titre de ses engagements dans le budget communautaire, y compris après le Brexit aux termes d’engagements précédents. Ce mercredi, le Financial Times a écrit que Bruxelles avait augmenté ses exigences financières et évaluait les engagements financiers britanniques à 100 milliards d’euros. « Nous ne payerons pas 100 milliards. Ce que nous devons faire, c’est discuter en détail tous les droits et devoirs », a affirmé le ministre du Brexit David dans un entretien à la chaîne de télévision britannique ITV.

La veille, le Premier ministre britannique Theresa May a promis de défendre vigoureusement et fermement les droits de ses citoyens lors des négociations sur la sortie de l’UE, ajoutant que « les négociations vont être parfois dures ». Mme May aurait affirmé à Jean-Claude Juncker que le Royaume-Uni ne devait pas un penny à l’UE. La décision d’abandonner l’Union européenne a été prise par les Britanniques lors du référendum du 23 juin 2016. Le 29 mars, Londres a officiellement lancé la procédure de divorce, ayant remis un préavis approprié au président du Conseil européen. En vertu de l’article 50 du traité de Lisbonne, le Royaume-Uni devra se retirer de l’UE le 29 mars 2019, deux ans après le lancement du Brexit.

About Diouf Babacar

Voir aussi

Un rapport sur L’ORIENTATION sexuelle d’Adolf Hitler DÉCLASSIFIÉ

Share this on WhatsApp Adolf Hitler aurait été un sadomasochiste bisexuel, épris de son adjoint …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)