Accueil / International / L’EFFICACITÉ réelle des systèmes THAAD face aux tirs de MISSILES nord-coréens

L’EFFICACITÉ réelle des systèmes THAAD face aux tirs de MISSILES nord-coréens

En dépit de belles prononcées par Donald Trump à l’encontre de Pyongyang après ses tirs de missiles balistiques, la Corée du Nord poursuit ses essais. 15 tirs ont été effectués depuis le mois de janvier. Quant aux systèmes américains THAAD et autres, sont-ils vraiment efficaces ?Les derniers tirs de missiles de Pyongyang témoignent que ses possibilités techniques s’améliorent alors que les approches politiques pour résoudre le problème s’usent. Depuis la prise de fonction de Donald Trump, qui a eu lieu en janvier 2017, le dirigeant nord-coréen multiplie le nombre de ses essais balistiques. Le plus impressionnant des 15 effectués depuis janvier a été celui du 29 août effectué en direction de la mer du Japon.

Par chaque nouveau tir d’essai Pyongyang tente de montrer au monde un progrès, même insignifiant, qu’il a fait en matière balistique. Trois (3) jours plus tôt, la Corée du Nord a effectué des tirs nocturnes des missiles tactiques, le 4 juillet — d’une fusée de type Hwasong-14, capable selon des experts d’atteindre les côtes ouest des États-Unis. Le 29 mai, un Hwasong-6 de haute précision a été lancé. Le 6 mars, quatre missiles Hwasong-9 ont été tirés simultanément en réponse à la menace des systèmes américains THAAD.Entre-temps, des systèmes de surveillance américains sont déployés dans la région, destinés, selon les déclarations de Washington, à traquer exclusivement les tirs nord-coréens, alors que des navires de la Marine américaine naviguaient depuis longtemps à proximité. Et malgré cela, c’est l’agence sud-coréenne Yonhap qui annonçait les 15 derniers lancements, se référant à des sources militaires. Quant au Pentagone, il n’a confirmé ces tirs que quelques heures plus tard

Malgré des lancements fréquents, il y a peu d’informations sur la ballistique des missiles nord-coréens de longue portée, on ignore de quelles ogives ils sont dotés, ni comment ils se déplacent sur l’éventuel trajet.  Pour le système de missiles antibalistiques américain (THAAD), en service depuis 2008 face aux missiles nord-coréens, puisque son but est de neutraliser des missiles chinois de portée intermédiaire. Si au moins un missile à tête nucléaire n’est pas neutralisé, on peut conclure que le système est compromis, car il est extrêmement difficile d’atteindre une efficacité de 100%. Dans le même temps, les États-Unis ne permettront en aucun cas ne serait-ce qu’une seule frappe nucléaire contre leur territoire.

About Diouf Babacar

Voir aussi

États-Unis : Gadio sera jugé en novembre

Share this on WhatsApp L’ancien ministre des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio et son co-accusé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)