Les célèbres camions Coca-Cola bientôt BANNIS au Royaume-Uni ?

La dernière campagne de publicité de Coca-Cola doit être interdite, car l’entreprise détruit l’esprit de Noël en apportant «de faux cadeaux comme des mauvaises dents et l’obésité chez les enfants», selon des spécialistes britanniques de la santé publique. À la veille du Noël, les camions de Coca-Cola ont voyagé à travers le Royaume-Uni en proposant aux enfants une canette de la célèbre boisson gazeuse. Cependant, certains militants britanniques favorables à un mode de vie sain veulent mettre fin à cette «tradition de Noël» du géant américain. Ainsi, dans un article paru récemment dans la revue médicale BMJ, Robin Ireland, directeur de Food Active, organisation luttant contre l’obésité, et John Ashton, consultant en santé publique à Liverpool, ont dénoncé la vaste couverture médiatique de la campagne publicitaire de Coca-Cola.

« Nous pouvons célébrer sans permettre à Coca-Cola de détruire (l’esprit du) Noël en offrant à nos enfants de faux cadeaux comme des mauvaises dents et des problèmes de poids », lit-on dans la lettre ouverte des militants.  Le document a déjà été signé par 108 personnes, y compris cinq (5) directeurs de la santé publique ainsi que par les présidents de la Faculty of Public Health. Les auteurs de la lettre ont toutefois rappelé que dans le nord-ouest du pays, 33,8 % des enfants âgés de 10 à 11 ans souffraient de surpoids ou d’obésité et 3,4 3% avaient une carie dentaire. « Nous pensons que nous devons — et nous allons — continuer à insister pour que le Public Health England bannisse les actions publicitaires de ce genre le prochain Noël ».

À cet égard, un porte-parole de Coca-Cola au Royaume-Uni a déclaré que l’action publicitaire était menée conformément à la « politique de marketing responsable » de l’entreprise. Il a ajouté que la compagnie n’offrait pas de boissons aux enfants âgés de moins de 12 ans sans le consentement de leurs parents ou tuteurs. L’entreprise a également indiqué que la santé dentaire dans le nord-ouest du pays s’était améliorée et que l’obésité infantile était à son niveau le plus bas depuis l’an 2010. Dans cet esprit, l’entreprise se demande comment l’interdiction de l’action va améliorer la santé publique. Il est à noter que depuis 2004, la consommation des boissons à haute teneur en sucre a diminué de 44 % chez les enfants et les adolescents. Et cette tendance se poursuit.

(Visites 8 fois, 1 visites aujourd'hui)

Categories: Insolites

Leave A Reply