,

Les choix de Macky Sall à Dakar, Thiès et Touba

Les investitures au sein de la coalition de la mouvance présidentielle livrent petit à petit ses secrets. En attendant la publication officielle des listes, EnQuête révèle certaines décisions du président de la République Macky Sall à Dakar, à Thiès, à Touba. Zappés des listes, certains responsables ‘’apéristes’’ comme Aminata Touré sont dans tous leurs états.

Bien que verrouillées par les tenants du pouvoir et leurs partisans, les investitures sur les listes électorales commencent à fuiter et à livrer leurs secrets. De ce qui est ressorti des informations glanées par EnQuête, la plupart des hauts responsables de l’Alliance pour la République (APR) sont zappés des listes des candidats à la députation. Parmi ceux-ci, il y a l’ancienne Première ministre Aminata Touré qui serait d’ailleurs dans tous ses états, après la divulgation des listes d’investiture. D’après certaines indiscrétions, le président de la République Macky Sall n’aurait pas voulu parachuter son Envoyée spéciale à Kaolack où son vote a été transféré, au risque de faire ombrage à Mariama Sarr, l’actuelle mairesse de la localité et patronne de l’APR au niveau local.

Aminata Touré dans tous ses états après les investitures

Aussi faut-il relever que les relations entre ces deux responsables ‘’apéristes’’ n’ont jamais été les meilleures et qu’elles se sont toujours regardées en chiens de faïence. Tout comme à Kaolack, le président de la République ne pouvait pas non plus prendre le risque d’investir Aminata Touré à Dakar où elle a été battue aux dernières élections locales de 2014 par le leader de Taxawu Dakar, Khalifa Ababacar Sall aujourd’hui tête de liste nationale de la coalition Manko Taxawu Senegaal. Tout comme Aminata Touré, ses partisans sont également dans tous leurs états devant une telle situation et ont appelé l’actuelle Envoyée spéciale du Président Macky Sall à claquer la porte de l’APR et à prendre son destin politique en main.

Amadou Bâ, désigné tête de liste à Dakar

Si Aminata Touré a été zappée des listes, ce n’est pas le cas d’Amadou Bâ. Le ministre de l’Economie et des Finances, dit-on, est la tête de liste départementale de Dakar, au détriment du ministre de la Gouvernance locale, Abdoulaye Diouf Sarr, qui lui a toujours disputé le leadership de l’APR dans la capitale sénégalaise. Le maire de Yoff n’a vu que du feu. Ses résultats peu satisfaisants, lors des dernières élections pour le Haut conseil des collectivités territoriales, ont beaucoup joué en sa défaveur, au moment du choix. Finalement, le Président Macky Sall a jugé utile de donner ses chances à Amadou Ba pour qu’il parvienne au moins à réussir là où beaucoup de ses camarades ont échoué face à un Khalifa Sall, jusqu’ici indéboulonnable à Dakar. Réussira-t-il à faire mieux qu’Aminata Touré et Abdoulaye Diouf Sarr ? Les résultats des élections législatives du 30 juillet prochain nous édifieront. Mais en attendant, il a du pain sur la planche.

Thiès, Ciré Dia investi au détriment de Thierno Alassane Sall

Autres responsables de l’APR zappés des listes d’investitures, il s’agit de l’actuel ministre, Secrétaire général du Gouvernement, Seydou Guèye qui n’a pas été investi, dit-on, et de l’actuel Secrétaire d’Etat à la communication, Yakham Mbaye, qui s’est signalé ces temps-ci à l’opinion par ses prises de position de plus en plus radicales, surtout dans l’affaire Aliou Sall auquel il apporte son soutien.

Mais il n’y a pas que ces derniers. La liste des zappés de l’APR s’est allongée avec Thierno Alassane Sall qui a été écarté de la députation, au profit de son éternel adversaire, Pape Ciré Dia, finalement investi tête de liste départementale à Thiès. Démissionnaire ou limogé du gouvernement, TAS n’est plus, depuis lors, en odeur de sainteté avec la direction de son parti, notamment son président, Macky Sall. Sans son soutien, le Directeur général de la Poste devra ainsi disputer les sièges alloués à la capitale du Rail à Idrissa Seck, tête de liste départementale de la coalition Manko Taxawu Senegaal et à Mouhamadou Massaly, tête de liste départementale de la Coalition Manko Wàttu Senegaal dont la tête de liste nationale n’est personne d’autre que l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade dont le retour imminent à Dakar est annoncé dans les rangs du Parti démocratique sénégalais.

Khalifa court-circuité à Touba

A Touba dans la capitale du Mouridisme où le régime peine à s’implanter convenablement, c’est Cheikh Abdou Lahad Mbacké  Gaïndé Fatma, responsable de la cellule Communication du Magal de Touba, qui a été investi tête de liste départementale au détriment de Moustapha Cissé Lô. Très proche du leader de Manko Taxawu Senegaal, Khalifa Sall, Serigne Cheikh Gaïndé Fatma a été démarché, débauché puis investi comme tête de liste à Touba, par le président de la République Macky Sall qui veut mettre toutes les chances de son côté pour gagner cette localité qui lui résiste depuis son arrivée au pouvoir en 2012.

ASSANE MBAYE

 

Auteur: Enqueteplus – EnquetePlus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

(audio) revue de presse de El hadjie assane gueye du 02 juin 2017

Clash Luy Jot Jotna – Baldé: « nous ne voulions pas nous accommoder d’une odeur pestilentielle », selon le Commando de Gadio