Les codétenus de Cheikh Béthio Thioune reprennent leur grève de la faim

L’érection du département de Mbour en Tribunal de grande instance (Tgi), depuis l’année dernière, n’a pas encore facilité la diligence dans la gestion des dossiers des détenus de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès. Tous les dossiers des prévenus de Mbour qui étaient en instance à Thiès, ont été renvoyés au tribunal de la Petite Côte. Ainsi, après avoir suspendu leur mot d’ordre de grève le mois dernier, les Thiantacônes ont décidé d’un mot d’ordre de grève qui va démarrer dans la nuit du mardi au mercredi à minuit. Cheikh Faye, chambellan de Cheikh Béthio Thioune, arrêté dans le cadre du double meurtre de Médinatoul Salam, est désigné pour porter la parole des grévistes. Cette fois, ce ne sera pas seulement les Thiantacônes qui observeront la diète.

Tous les détenus de Mbour qui sont placés sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès, pour divers délits ont décidé de suivre les disciples de Cheikh Béthio Thioune dans leur mouvement d’humeur. Ils sont très remontés contre le ministre de la Justice et dénoncent les longues détentions préventives. Ils exigent leurs procès qui doivent se tenir au Tribunal de grande instance (Tgi) de Mbour. Ils sont engagés à aller jusqu’au bout de leur combat, au risque d’y laisser la vie. Les épouses des Thiantacônes qui vont manifester à Mbour pour soutenir leurs maris ont fait confectionner des tee-shirts rouges sur lesquels, on peut lire «6 ans sans procès, c’est trop». Elles ont décidé d’exprimer leur colère.

IGFM




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*