,

LES ÉCOLES VONT AFFECTER 16,4% DE LEURS BUDGETS À L’ALIMENTATION SCOLAIRE (MINISTRE)

Le département de l’éducation nationale a instruit les écoles d’affecter à l’alimentation scolaire 16,4% de leurs budget, équivalant à 4 milliards 200 millions de francs CFA, a annoncé le ministre en charge de ce secteur, Serigne Mbaye Thiam.

“Nous avons produit une circulaire au niveau du ministère de l’Education nationale pour demander que 16,4% de ce montant puissent être alloués à l’alimentation scolaire”, en vue d’arriver à un programme national d’alimentation scolaire avec l’appui des collectivités locales et des partenaires de développement, a-t-il déclaré.

Le ministre de l’Education nationale présidait jeudi la cérémonie officielle de l’édition 2016 de la Journée africaine de l’alimentation scolaire, à Maka Yop, dans le département de Koungheul.

“Le budget des écoles s’élevait à 800 millions de francs par an, ce qui équivalait à 400 francs CFA en moyenne par élève. Le président Macky Sall a décidé de porter ce budget moyen par élève de 400 francs CFA à 3500 FCFA progressivement”, a rappelé le ministre, en présence notamment d’élus locaux et d’autorités administratives.

Selon Serigne Mbaye Thiam, en 2016, un montant de 3 milliards 500 millions francs CFA a été alloué directement aux comités de gestion des écoles, en termes de contribution à l’alimentation scolaire.

Le ministre de l’Education nationale a remercié le Programme alimentaire mondial (PAM) pour son implication dans ce domaine aux côtés du gouvernement du Sénégal.

Si l’on en croit le directeur et représentant résident du PAM au Sénégal, Guy Adoua, les programmes d’alimentation liés à la production agricole contribuent à favoriser le développement de l’agriculture locale.

Il s’est félicité de “l’approbation grandissante du programme de cantines scolaires par les communautés” locales.

L’édition 2017 de la Journée africaine de l’alimentation scolaire a été célébrée sur le thème “Pérenniser les cantines scolaires à travers le renforcement de la production locale : un investissement sûr pour promouvoir l’éducation des enfants et l’emploi des jeunes”.
aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Le ministère de l’Environnement engage un nouveau projet de réforme institutionnelle

ADAMA BARROW RECONNAISSANT À L’ENDROIT DU PEUPLE SÉNÉGALAIS