,

Les présidents, Macky Sall et Emmanuel Macron, se sont entretenus sur diverses questions

Les présidents Macky Sall et Emmanuel Macron ont passé en revue, lundi, la coopération entre les deux pays dans plusieurs secteurs dont la sécurité, la formation, l’économie, le climat…

Le chef de l’Etat sénégalais était reçu à l’Elysée par son homologue français. Dans un discours retransmis par le site d’information afrique.midi.com, Macky Sall a salué « la coopération bilatérale sans nuage » entre la France et le Sénégal, et rappelé les accords signés avec les autorités françaises lors de sa visite d’Etat en novembre, à Paris.

Il a évoqué le projet de haute technologie du Train express régional (TER) entre Dakar et l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass, qui est selon lui « un projet d’un partenariat franco-africain rénové ».

Macky Sall, qui est aussi revenu sur le transfert de technologie avec le projet du Super calculateur dans le cadre de la Stratégie numérique du Sénégal, a souligné les efforts entrepris dans les domaines de l’éducation et de la formation.

Sur le plan de la sécurité, le chef de l’Etat a salué le rôle de la France dans la lutte contre le terrorisme en Afrique, assurant que le Sénégal est aussi largement engagé dans la recherche de la paix et la lutte contre le terrorisme.

En substance, Macky Sall a souligné la nécessité de combattre le phénomène terroriste, estimant que l’Afrique « ne doit pas être le ventre mou du terrorisme ».

Abordant la question du climat, le président de la République a soutenu que l’Afrique, qui est une « victime » de la pollution, est aux côtés de la France pour la défense de l’Accord de Paris, signé en décembre 2015.

Auparavant, Emmanuel Macron a salué « la relation bilatérale extrêmement forte » entre la France et le Sénégal dont il a mis en exergue « la solidité et l’attractivité économiques » grâce aux projets d’infrastructures comme le TER, les énergies renouvelables, la création d’une nouvelle compagnie aérienne, etc.

Il a salué l’engagement du Sénégal dans la lutte contre le terrorisme et souligné la nécessité d’une ‘’stabilisation’’ en Guinée-Bissau. Emmanuel Macron a indiqué « l’attachement » de la France et du Sénégal à l’Accord de

senego

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Urgence Thiès : le train Thiès / Dakar déchiquette une femme

BAMBEY : pour une affaire de tontine, un cultivateur plante un couteau à la tête d’un chauffeur