Les Sénégalais d’Argentine victimes de persécussions se révoltent

Les Sénégalais vivant en Argentine sont sortis dans les rues de la capitale, vendredi, pour dénoncer le racisme dont ils sont victimes venant des autorités de ce pays. Secondés par les autres communautés dont des Argentins, ils ont battu le macadam pour dénoncer une telle situation.

Les nombreux actes posés par les autorités argentines à l’encontre des immigrés en général et des Sénégalais en particulier mettent en rogne une frange de la population de ce pays de l’Amérique Latine. C’est d’ailleurs pour faire état de leur ras-le-bol face à cette situation que des manifestations ont été organisées dans certaines grandes villes du pays vendredi pour fustiger cette discrimination légalisée, informe Les Echos.

Tout est parti quand les forces de l’ordre, munis d’un mandat de perquisition se sont rendus, mardi,  chez les migrants établis dans le quartier de Flores. Lors de ces opérations un jeune Sénégalais du nom de Serigne Dame Kane a été victime de violences, sans raison de la part des hommes en tenue. Suffisant pour les immigrés de monter au créneau pour dénoncer cette situation qui, à les en croire, devient récurrente.

D’ailleurs, des parlementaires de ce pays se sont saisis du problème et ont apporté leurs soutiens à cette communauté travailleuse établie dans leur pays.  «Nous avions déjà vu une nouvelle scène de racisme et de répression à l’encontre des travailleurs immigrés qui gagnent leur vie dans la rue», a martelé Myriam Bregman, député de Buenos Aires lors de la manifestation.  Les Sénégalais ont reçu l’apport des autres communautés qui ne tolèrent plus la xénophobie dont font preuve les autorités argentines à l’endroit de cette communauté, ainsi que sur les autres Africains.

Source : pressafrik

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*