mardi , octobre 16 2018
Accueil / Actualités / Les travailleurs de la santé de Kolda menacent de boycotter les structures

Les travailleurs de la santé de Kolda menacent de boycotter les structures

Suite aux attaques armées perpétrées contre les postes de santé de Gadapara, de Sikilo zone lycée et de Dabo dans le département de Kolda, l’Union Régional des Syndicats des Travailleurs de la Santé de Kolda demande au Gouvernement du Sénégal de veiller à la sécurité et à la  protection du personnel de santé. Elle  dénonce à travers un communiqué parvenu à igfm, avec la dernière énergie ces actes qui n’honorent pas notre pays. Ainsi, elle se verrait dans l’obligation de demander à ses agents,  si ces actes de vandalismes persistent, de déserter leurs postes pour préserver leur vie.

 Fonctionnement des structures

L’Union Régional des Syndicats des Travailleurs de la Santé de Kolda exige le recouvrement  immédiat des actes de la CMU (Couverture Maladie Universelle) qui est en train d’étouffer nos structures de santé et le paiement sans délai des bonus du FBR de l’année 2016. Nous  informons l’opinion que le FBR a  démarré en 2012 dans les régions de Kolda et Kaffrine avec des signatures de contrat avec les structures de santé. Ces contrats basés sur la performance et permettent  aux structures sanitaires pareillement à la motivation du personnel de se payer du matériel et équipement.

Cependant elle s’en réjouie de quelques acquits du FBR durant les dernières années de mise en œuvre avec l’appui financier de l’USAID/Abt, notamment entre autres : l’achat de matériel du paquet minimum avec les 25% du bonus,  de motos, la réfection des structures avec les 25%, les ICP prennent des initiatives de recruter des seconds afin de se partager les bonus, motivation des ASC et relais à travers les bonus. Pourtant, l’Union s’interroge du fait que la Banque Mondiale qui a pris sur elle d’assurer la continuité  de ce programme, n’a pas honoré ses engagements depuis

Sur le plan des ressources humaines

L’Union demande un recrutement massif du personnel de santé comme dans les autres secteurs publics, la signature du décret portant la création de nouveaux corps dans le secteur de la santé, le plan de carrière des agents de santé (technicien supérieur de santé, technicien prothèse dentaire, technicien de maintenance, préparateur en pharmacie, assistant infirmier, le reclassement des infirmiers et sages-femmes d’état et les techniciens supérieurs de santé, l’affectation et la mutation des agents de santé qui en expriment la demande.

Régime indemnitaire

Ayant constaté les injustices flagrantes en matière de traitement salarial dont était l’objet, les agents de santé comparés aux autres fonctionnaires, les travailleurs de la santé de la région de Kolda  demande : l’octroi d’une indemnité de logement indexée sur le coût de l’immobilier actuel et alignée sur l’indemnité octroyé aux autres fonctionnaires de même hiérarchie, la mise en place d’une indemnité de fonction pour les agents de santé aux postes de responsabilité (Infirmier Chef de poste, Médecin Chef de District, Médecin Chef de région, Chef de Division, Directeur d’EPS, Directeur de programme, Directeur national, Chef CPRS, Chef SDAS, Chef SRAS, le PCME)

Payement d’indemnités en zone difficile

L’Union régionale des travailleurs de la santé Kolda exige le traitement immédiat de tous ces dossiers, la mise en solde et le rappel immédiat pour les agents dont les arrêtés ont été transmis au Ministère des finances.

Source : Igfm

About Diouf Babacar

Voir aussi

récolte de fonds : La belle moisson de l’association Tringa

Share this on WhatsApp L’association Tringa, soucieuse du bien être des populations, poursuit ses actions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)