,

L’EX-Présidente SUD-CORÉENNE Park Geun-hye ARRÊTÉE 

L’ancienne Présidente sud-coréenne Park Geun-hye, destituée pour trafic d’influence, a été arrêtée, ont signalé des médias locaux. L’arrestation de l’ex-Présidente sud-coréenne Park Geun-hye est survenue vendredi matin, la Cour centrale du district de Séoul ayant émis un mandat d’arrêt contre elle, accusée de corruption, d’abus de pouvoir, de coercition et de divulgation de secrets d’État, indique l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

La destitution de l’ex-Présidente, votée massivement par les députés début décembre, a été confirmée le 10 mars dernier par la Cour constitutionnelle du pays à l’unanimité de ses huit (8) juges. L’ancienne Présidente, âgée de 65 ans, est accusée d’être à l’origine, avec son amie Choi Soon-sil, de pressions sur des conglomérats sud-coréens en vue d’obtenir des dons pour deux (2) fondations soutenant sa politique. Elle peut être maintenue en détention pour une période pouvant aller jusqu’à 20 jours.

Mme Park est la première dirigeante sud-coréenne démocratiquement élue à être destituée du pouvoir, sa destitution étant marquée par un retentissant scandale de corruption. Cette procédure est intervenue dans une période difficile pour la Corée du Sud après de nouveaux essais de missiles Nord-coréens et l’annonce du déploiement du bouclier anti-missiles américain THAAD, qui a provoqué la colère de la Chine. Mme Park est le troisième dirigeant sud-coréen à être arrêté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

POTOU : MACKY SALL ANNONCE DIX MILLIARDS POUR LA SUBVENTION DES MOTEURS DE PIROGUES

DONALD TRUMP : «Un AGENT chinois» ?