Ligue 1: Pape Cheikh Diop, la recrue fantôme de l’OL

Alors que l’OL se déplace sur le terrain de Villarreal ce jeudi (19h00), Pape Cheikh Diop n’est pas assuré de fouler la pelouse. Comme toujours ou presque depuis le début de saison. Une énigme pour un joueur annoncé très prometteur et acheté au prix fort mais qui tarde à percer au sein du club rhodanien.

C’est l’homme invisible. Ou presque. Celui dont on ne voit jamais le nom. Encore moins le talent footballistique. Et pourtant, il est existant. Car Pape Cheikh Diop joue bien à l’OL. Pour ceux qui l’auraient oublié, on parle bien d’un joueur débarqué contre 10 millions d’euros du côté du Rhône le 29 août avec une flatteuse réputation.

Depuis ? 63 minutes de jeu en tout et pour tout. En Coupe de la Ligue lors du naufrage contre Montpellier (4-1). Sans oublier non plus deux apparitions sur la feuille de match en L1 et en Ligue Europa. Ridicule au vu d’un tel investissement. Surtout quand on sait que le bonhomme a quand même joué 27 matches en professionnel avec le Celta Vigo – sans être vraiment titulaire cependant – avant de débarquer.

Alors, bien sûr, l’acclimatation est toujours compliquée pour un jeune joueur étranger qui débarque dans un club et un pays qu’il ne connaît pas. Il n’empêche, son absence pose question. L’hispano-sénégalais a subi une avalanche de blessures au début de saison l’empêchant d’être réellement disponible de suite. Entorse de la cheville, blessure à l’épaule, bobo au genou : le calvaire a été long. Il est désormais fini. Ce jeudi, il figure même dans le groupe lyonnais pour affronter Villarreal en 16e de finale retour. De là à le voir sur le terrain, il n’y a qu’un pas que Bruno Genesio n’a pas l’air pressé de franchir.

eurosport.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*