,

L’IMPORTANCE DE LA MANGROVE MESURÉE À JOAL-FADIOUTH

L’importance de la mangrove dans la régénération de la ressource halieutique a fait de Joal (Mbour), ’’l’un des plus importants’’ quais du Sénégal, avec près de 200 000 tonnes de poissons débarquées par an, a indiqué Abdou Karim Sall, président des Aires marines protégées du Sénégal (AMPS).
“Si aujourd’hui, le quai de Joal-Fadiouth est l’un des plus importants du pays en termes de débarquements, avec près de 200 000 tonnes de poissons par an, c’est grâce à la mangrove qui joue un rôle majeur dans la régénération de la ressource halieutique”, a-t-il fait valoir.
M. Sall s’exprimait jeudi à Joal-Fadiouth, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’océan, organisée par l’Association pour la promotion et la responsabilisation des acteurs de la pêche artisanale maritime (APRAPAM), sur le thème “Nos océans, notre avenir”.
Selon le président des Aires marines protégées du Sénégal, 29 des 129 espèces jadis répertoriées dans la zone ont fait leur retour grâce à la mangrove, signe de son importance dans le développement de différents types de pêcheries artisanales, commerciales, récréatives (crevettes, huitres, etc.).
La mangrove est un milieu riche en nutriments minéraux et organiques issus de matières organiques en décomposition constituées essentiellement de feuilles de palétuviers, a expliqué Gaoussou Guèye, le président de l’Association pour la promotion et la responsabilisation des acteurs de la pêche artisanale maritime (APRAPAM).
La mangrove, “partout dans le monde, a été toujours exploitée pour son bois pouvant permettre de fabriquer du charbon ou de la pâte de papier, pour en extraire le tanin, pour la construction de charpentes de maisons, de bateaux et de clôture”, a ajouté M. Guèye.
Selon lui, cela fait de la mangrove “l’un des milieux (naturels) les plus riches’’, avec “une grande diversité d’organismes”.
Les organisateurs expliquent que le but de cette manifestation est de célébrer l’océan, “un patrimoine partagé par tous les individus de la planète”, en mettant en avant les relations particulières que les humains entretiennent avec la mer.
aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Comment Macky Sall a plongé les pieds joints pour soutenir l’Arabie Saoudite et ses alliés contre le Qatar

SUD MATIN DU 09 JUIN 2017