A la une

L’industrie alimentaire sénégalaise importe 100.000 tonnes de sel par an (officiel)

Environ 100.000 tonnes de sel sont importées annuellement au Sénégal par des industries alimentaires ces dernières années, malgré l’existence d’une forte production locale, ce qui entraîne « un manque à gagner » chez les acteurs de la filière, a relevé Samba Ndao, l’adjoint du directeur du Commerce intérieur, mardi, à Fatick (centre).

« C’est la réalité des chiffres. Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous soulignons cette situation. Nous sommes un pays producteur de sel, mais nous avons des importations annuelles de près de 100.000 tonnes », a affirmé M. Ndao en marge d’une réunion des services publics régionaux.

La réunion présidée par le gouverneur de la région, Souleymane Ciss, portait sur « la stratégie universelle d’iodation du sel ».

« Ces importations sont le fait d’industries actives dans l’alimentation, qui fabriquent des produits alimentaires ayant besoin d’importantes quantités de sel », a expliqué M. Ndao.

Les importations, qui entraînent « la mévente du sel local », s’expliquent peut-être par la volonté des importateurs d’avoir du sel de qualité, selon l’adjoint du directeur du commerce intérieur.

« Pour remédier à cette situation, le ministère du Commerce envisage de tenir prochainement une table ronde des industriels, des producteurs et des services techniques des ministères concernés, pour trouver des solutions et satisfaire aux exigences des industriels », a-t-il assuré.

Le Sénégal exporte du sel industriel et artisanal, dont une bonne partie provient de la région de Fatick.

Aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)