, ,

Litige foncier à Dodèle et Demette : les populations marchent contre l’affectation de terres à la société marocaine Afri Partners

Des populations des communes de Dodèle et Demette  ont marché, vendredi, contre « les conséquences désastreuses de l’affectation de 10. 000 ha de terres à usage agricole à  la société marocaine Afri Partners ». Ces centaines de manifestants accompagnés par des organisations paysannes et autres structures de défense des intérêts des populations dans l’exploitation des ressources foncières comme l’ANCR, ont manifesté leur opposition à la mise en œuvre de ce projet entrepris par des privés  marocains.

« Si les Marocains s’installent dans cette zone et occupent l’espace vital, il n’y aura plus de terres de culture pour une vingtaine de villages. Les terres d’élevage et les zones de pêche qui existaient avant la délimitation du projet ainsi que de nombreux hameaux, vont disparaître », a fustigé Amadou SOW, leur porte-parole.  À en croire ce responsable du collectif des villages impactés par le projet, les Marocains risquent d’occuper toutes les surfaces habitables et plus de 30.000 paysans de la zone risquent d’en pâtir  ».

Ardo SOW, un ressortissant de la localité d’emboucher la même trompette pour dire «  que la conséquence  prévisible de l’installation des Marocains à Dodèle et à Démette,  c’est la mort inéluctable de tous ces villages qui vivaient dignement de l’exploitation de leurs terres de cultures et de leurs pâturages ».  Ces manifestants invitent le chef de l’État à intercéder en leur faveur auprès des services de l’administration, en vue de leur permettre d’empêcher la mise en œuvre de  l’installation de l’agro-industriel marocain.

Source : ndarinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Tambacounda : la chambre des métiers démarre une série de formation à compter du 10 juillet

Ventes frauduleuses de produits pharmaceutiques : À Saint-Louis, une dizaine de persones arrêtées