,

Londres SONGE à une FRAPPE nucléaire PRÉVENTIVE et Moscou RÉPOND

Un sénateur russe a vivement critiqué les déclarations de Londres concernant sa disposition à réaliser des frappes nucléaires préventives, les qualifiant d’éléments de guerre psychologique. Une telle démarche pourrait en outre coûter très cher au Royaume-Uni, selon lui.Le sénateur russe Franz Klintsevitch a appelé à donner une réponse dure aux propos du ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, selon qui le Royaume-Uni aurait le droit d’effectuer une frappe nucléaire préventive. Lundi, le ministre a déclaré, dans une interview à la BBC, que le Premier ministre britannique Theresa May était prêt à lancer des missiles balistiques intercontinentaux Trident dans « les circonstances les plus extrêmes », même si le Royaume-Uni lui-même n’était pas ciblé par une attaque nucléaire.

« Dans le meilleur des cas, cette déclaration doit être considérée comme un élément de guerre psychologique », a écrit M. Klintsevitch, président du comité de la Défense de la chambre haute du parlement russe, sur sa page Facebook. Si la Grande-Bretagne, qui ne possède pas d’un grand territoire, est prête à attaquer une puissance nucléaire, elle sera elle-même rasée de la carte par une frappe en réponse, d’après le sénateur. Si elle décide de frapper un pays non nucléaire, cela ressemblera à l’attaque contre Hiroshima et Nagasaki, selon lui.L’armement nucléaire britannique est composé de quatre (4) sous-marins de type Vanguard basés en Écosse. Chacun d’eux porte jusqu’à 16 missiles balistiques Trident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

CYCLISME : la 4ème étape du Tour du Sénégal s’est jouée en circuit fermé à Nguinth

10 minutes pour se mettre à L’ABRI d’une attaque nucléaire au JAPON