,

L’OPHTALMOLOGUE PAPA OUMAR DIAW DÉNONCE L’INTERVENTION DES TRADIPRATICIENS DANS LES MÉDIAS

Le Docteur Papa Oumar Diaw, seul ophtalmologue de la région de Saint-Louis a dénoncé, dimanche, « l’intervention des tradipraticiens dans les médias » de la localité.  « Cela fait mal, je trouve inadmissible que l’on permette chaque jour à des gens (tradipraticiens) qui viennent dans les médias raconter n’importe quoi », a souligné le président de l’association saint-louisienne pour la vue (ASV).
Selon lui, « il y a une radio à Saint-Louis où un monsieur nargue même les médecins » dans ses émissions. « Il fait intervenir des gens qui disent qu’ils ont été à l’hôpital pendant cinq ans sans résultat, mais dès qu’il passe entre ses mains, en cinq minutes tout est bien maintenant », a expliqué Dr Diaw. C’est pourquoi, le médecin a invité les professionnels de l’information et de la communication à aider à combattre le fléau car, selon lui, « les conséquences peuvent être graves ».
Donnant l’exemple sur la cataracte, l’ophtalmologue Diaw a soutenu que c’est par « une technique très simple » que l’on parvient à la guérir en médecine, alors que les tradipraticiens « au lieu d’enlever le cristallin, l’enfoncent dans l’œil et cela fait des dégâts immédiats et à moyen et long terme c’est la perte immédiate de la vue ».
L’ophtalmologue dit miser sur la prévention pour conscientiser les populations, parce que, retient-il, « la vue, c’est la vie ». « Nous irons vers les populations pour faire de la prévention, car le curatif est onéreux et nous n’avons pas les moyens pour cela », a indiqué Dr Papa Oumar Diaw qui invite à adopter les « bons réflexes ». « Il s’agit d’éviter d’aller chez les tradipraticiens, d’avoir au moins une visite chez l’ophtalmologue lorsqu’on a 40 ans voire 50 » a dit Dr Diaw, appelant à « éviter les jeux dangereux des enfants, à être vigilant sur les attitudes suspectes à savoir des maux de tête répétitifs, regarder de prêt la télévision, etc. »
Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Les syndicats présentent leur cahier de doléances au président

KOLDA : LA CROIX-ROUGE PARTAGE SES MÉCANISMES DE GESTION DU PARTENARIAT