L’OPPOSITION MISE AU DÉFI DE PRÉSENTER UNE OFFRE POLITIQUE ALTERNATIVE

Le Premier ministre, Mahammed Boun Abadallah Dionne a mis au défi l’oppostion de présenter une offre politique alternative, « si elle en a les capacités, plutôt que d’investir les réseaux sociaux ».
S’exprimant dimanche à Gossas, lors d’une rencontre avec les militants de la mouvance présidentielle, le chef du gouvernement sénégalais a invité les opposants au régime du président Macky Sall « à travailler à la formulation d’une offre politique qui dépasserait celle représentée par le Plan Sénégal émergent (PSE), s’ils en ont les capacités ».
’’Si elle (l’opposition) a des politiques meilleures que les bourses sociales ou la CMU (Couverture maladie universelle), elle n’a qu’à poser son offre sur la table et le peuple tranchera’’, a-t-il déclaré.
’’On ne bâtit rien en se cantonnant à faire de l’opposition dans les réseaux sociaux, alors que le président Sall lui est un homme de propositions pas d’opposition. Il y a une nuance entre les deux’’, a relevé le Premier ministre.
Selon lui, « la classe politique sénégalaise se résumerait à deux profils, le premier représentant est intéressé aux problèmes des populations, en l’occurrence le chef de l’Etat Macky Sall ».
Le second profil concerne des hommes politiques seulement intéressés, a-t-il dit, par le fauteuil présidentiel et « non par les problèmes des sénégalais ». ’’Ce profil est symbolisé par l’opposition’’, a-t-il soutenu.
aps




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*