Accueil / International / Lorsque la Marine militaire REJOINT la guerre commerciale

Lorsque la Marine militaire REJOINT la guerre commerciale

Les manœuvres d’envergure inédite lancées par la Chine en prévision d’un exercice militaire américain rappellent l’échange de menaces d’introduire des taxes commerciales entre ces deux (2) pays, pointent des analystes militaires.  La menace de sanctions émanant de Washington a poussé Pékin à faire une démonstration de la force de sa Marine en mer de Chine orientale, écrit l’analyste Minnie Chan dans le South China Morning Post.

Le 5 avril, la Chine a entamé des manœuvres militaires d’une envergure sans précèdent. Ceci constitue une réponse à l’exercice de trois (3) groupes de porte-avions de la Marine américaine prévu dans la région. La Chine engagera plus de 40 navires de ses flottes de la mer du Nord, de l’Est et du Sud afin qu’ils démontrent la puissance militaire de l’empire du Milieu. Et de souligner que l’exposition de la puissance militaire était appelée à montrer que la Chine était résolue à défendre ses intérêts économiques. «La Chine veut montrer au monde sa détermination à défendre les résultats des réformes économiques des 40 dernières années. Comme aux États-Unis, en Chine la puissance militaire est l’un des instruments politiques du gouvernement destiné à protéger les intérêts nationaux», a indiqué l’analyste militaire Zhou Chenming, commentant la situation.

Dans l’article, il est souligné que les manœuvres maritimes de la Chine et des Etats-Unis  rappelaient l’échange de menaces d’introduire des taxes commerciales: Washington tente de montrer sa force, en échange Pékin se montre résolu à défendre ses intérêts. Rappelons que Washington a publié mardi une liste d’importations chinoises, d’une valeur globale d’environ 50 milliards de dollars, qui seront visées par une nouvelle taxe supplémentaire de 25%. Deux (2) jours plus tard, le Président Trump a ordonné au ministère du Commerce de son pays d’examiner la possibilité d’imposer 100 milliards de dollars de nouveaux droits de douane sur les importations chinoises.Ces démarches, les États-Unis les ont qualifiées de réaction aux mesures de rétorsion «injustes» entreprises par la Chine qui a elle aussi instauré des droits de douane supplémentaire de 25%  sur 106 catégories de produits américains tels que le soja, les voitures et les substances chimiques. Qui plus est, la Chine a menacé d’adopter de nouvelles contremesures et d’aller jusqu’au bout dans la défense de ses intérêts.

About Diouf Babacar

Voir aussi

Comment et dans quel but Israël «VOLE» des nuages à l’Iran ?

Share this on WhatsApp Alors que l’Iran fait face ces dernières années à de fortes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)