,

LOUGA : COMMUNE DE KAMB, LES CONSEILLERS MUNICIPAUX À L’ÉCOLE DE LA GESTION FONCIÈRE

Société  Dans le département de Linguère, pour une gestion efficiente du foncier dans sa commune, le maire de Kamb, Birame Ba, en collaboration avec CERFLA (Centre d’études, de recherche et de formation en langues africaines), a initié un atelier de formation sur la gestion foncière à l’intention de ses conseillers. Ainsi, pendant trois jours, les conseillers municipaux de Kamb se sont penchés sur le module (gestion foncière). Selon les formateurs, en l’occurrence Bocar Sy et Baba Diallo, l’enjeu du séminaire est de renforcer les capacités des conseillers municipaux de la commune de Kamb sur le foncier, à l’heure de la réforme foncière.
 L’on peut dire que les conseillers ont participé en masse à la session de formation car 33 sur les 46 conseillers de Kamb étaient présents d’où, selon le maire Birame Ba, cette formation est venue à son heure car avec l’acte trois de la décentralisation, il est opportun que tout conseiller s’imprègne quant à la gestion foncière dans sa commune.
Des points à l’image du pastoralisme, l’élevage moderne, l’agro pastoralisme, étaient au menu. Entre autres points également sur le code pastoral, notamment la sécurisation du foncier et la préservation des ressources pastorales, les modalités de fonctionnement du fonds d’appui à l’élevage, les modalités de mise en place d’un système de gestion inclusif  et durable du Ranch de Dolly. A en croire les participants à ce séminaire, l’espoir est permis comme quoi il n’y aura pas de litiges fonciers dans la commune de Kamb car déjà, ils ont su et compris comment gérer le foncier, sur quel levier se baser pour conduire le foncier dans leur localité. Rappelons que l’atelier est présidé par le maire Birame Ba, avec à ses côtés Douma Ka et Koty Sankhé, respectivement premier et deuxième adjoints.
Ces derniers ont magnifié la rencontre avant d’inviter leurs pairs à faire passer tout ce qu’ils ont reçu comme informations sur la gestion foncière une fois rentrer dans leurs villages respectifs. Quant au maire Birame Ba, il se réjouit du CERFLA car, selon lui, cet organisme est en train de dérouler un programme intéressant. En effet, au moment où le foncier est à l’origine des conflits dans certains milieux du pays, des sessions de formatio se font au profit des maires et de leurs conseillers. Cela ne peut être que salué, a ajouté l’édile de Kamb. Ce dernier n’a pas manqué de remercier Madame Loum, Secrétaire exécutif du CERFLA, non sans oublier Oumar Abass, responsable dans CERFLA, car ces derniers n’ont ménagé aucun effort  pour que la collaboration avec la mairie de Kamb existe.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que les conseillers municipaux de Kamb, à l’unanimité, ont tiré le chapeau à leur maire qui fait des pieds et des mains pour la bonne marche de sa municipalité. A noter que le CERFLA intervient dans le département de Linguère au niveau de 07 communes : Thiel, Thiarny, Dodji, Labgar, Barkédji, Gassane et Boulal.
Source ; lougawebmedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Histoire : Le peuple Soninké, leur âme

Campagne d’aspersion intra-domiciliaire d’insecticide : Les districts de Koumpentoum, Koungheul, Nioro et Malem-Hoddar ciblés