LOUGA/DRAME AU QUARTIER TOUBA SERAS: UNE VINGTAINE DE MOUTONS PÉRISSENT EMPOISONNÉS PAR DES PRODUITS PAS TOTALEMENT INCINÉRÉS PAR LES POUVOIRS PUBLICS

 Dés l’annonce des 20 encornés (17 moutons et 3 chèvres) empoisonnés par des produits impropres à la consommation et mal incinérés par  les services compétant mercredi dernier à la sortie de la ville. Les journalistes ont recueilli sur place la version du drame qui vient de se produire à l’Est de la ville de Louga qui a traumatisé les propriétaires des animaux morts ou mal en point. Amadou SOW, portant la parole d’une foule dispersée  autour de lui, déverse toute sa bile: «Du fait d’une incinération qui n’a été que partielle des produits saisis par je ne sais encore quels services, nos moutons, une vingtaine, sont ainsi décimés « Même les agneaux après avoir lampé le lait des brebis empoisonnés ont aussi subi les conséquences désastreuses ». Notre interlocuteur, Amadou SOW de poursuivre : «La mauvaise incinération date du Mercredi 30 Janvier 2019. C’est maintenant que, saisis par les pouvoirs publics, ces conducteurs de gros engins sont venus ensevelir les restes de produits périmés non incinérés. «Nous n’excluons pas de porter cette affaire au tribunal ».

Trouvé sur place, l’agent vétérinaire probablement saisi par les sinistrés s’est refusé à tout commentaire. «Je me réfère à la hiérarchie qui doit absolument se prononcer  sur cette affaire».Une affaire à suivre.

Source : lougawebmedias




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*