,

LOUGA – FAIT DIVERS : UN TRAFIQUANT DE CHARBON SÉRIEUSEMENT ATTEINT PAR BALLE PAR UN AGENT DES EAUX ET FORÊTS À DÉALY

Les faits se sont déroulés à une heure de crime dans la nuit du mardi 18 au mercredi 19 juillet 2017 à Déaly. Soit aux environs de 03 heures du matin. Les agents des Eaux et Forêts en faction sur la route dans l’exercice de leurs fonctions de préservation de l’environnement, ont poursuivi sur près de 50km de savane le véhicule suspect et lourdement chargé de charbon à destination de Touba.

À l’étape de Déaly de ce véritable marathon automobile l’agent forestier en chef qui avait toujours été à l’arrière-garde, ne pouvant supporter la barre de fer brandi contre un de ses agents, a tiré sur le potentiel fraudeur assommeur à bout portant, l’atteignant ainsi sérieusement par balle au dos. La charge de charbon a été confisquée par les forestiers et la gendarmerie de Dahra saisie pour faire son travail.

Le blessé a été matinalement admis aux urgences à l’hôpital régional Amadou Sakhir MBAYE de Louga. Ses nombreux compagnons se sont fondus dans les ténèbres. Déaly (ou encore Darma) est un village chef-lieu de commune du même nom de l’Arrondissement de Sagatta-Djolof dans le Département de Linguère. Il est situé à 26 km de Touba et à une quarantaine de km de Dahra sur la Route Nationale N°3.

Les faits sont très récurrents dans cette localité où les coupeurs de route écument souvent. Cela justifie d’ailleurs l’installation sur les lieux d’un poste de Police où la gendarmerie de Dahra envoie fréquemment ses hommes en faction de jour comme de nuit. On se rappelle bien, il y a quelques années de cela un pharmacien n’avait dû son salut que d’avoir tiré en l’air pour dissuader des coupeurs de route.

 

Source : LOUGAWEBMEDIAS.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

-1 points
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 100.000000%

LES AUTORITÉS MALIENNES ET LA MINUSMA SOULIGNENT LE PROFESSIONNALISME DES GENDARMES SÉNÉGALAIS

Une cinquantaine (50) de TERRORISTES ouvre le FEU sur la sécurité du PRÉSIDENT philippin Rodrigo Duterte