Culture

LOUGA : L’ARTISTE NDIAWAR SECK LANCE LE PROJET MUSE POUR LA REVALORISATION DE LA CULTURE AFRICAINE

Le Projet MUSE (la musique au service de l’éducation) a été présenté à la presse par ses initiateurs  Ndiawar SECK et Ndama SECK alias Ndama Torino tous épaulés par l’incontournable communicateur traditionnel Youssou Mbargane MBAYE.  La communauté artistique du Ndiambour écoute d’une oreille attentive cette idée qui peut valablement germer dans cette communauté réputée pour son art et sa culture.
« Le recyclage de l’homme et des objets perdus pour revaloriser les diverses formes de percutions. Tel est le premier but visé à travers la MUSE. La formation intégrale de l’individu dès le jeune âge favorise l’inter culturalité africaine. La magie du tambour a toujours été un bon support grâce à son effet multiplicateur, en ayant permis le développement de l’expression artistique. Les ethnies rassemblées par l’art et la culture  ont su magnifier l’expression artistique des Noirs ». Ces propos de Ndiawar SECK ont été complétés par les autres pour prouver leur volonté d’accompagner le développement de la politique culturelle nationale.  Le recrutement sera suivi de la formation théorique et pratique des candidats retenus. Ainsi, ils deviendront demain des acteurs culturels confirmés.
Déjà un terrain est acquis pour l’édification  du futur siège multifonctionnel dudit projet. Toutes fois, ils attendent l’appui et l’accompagnement de l’Etat pour la réussite de leur ambition. Espère Ndiawar SECK qui est aussi le président de l’Association des Emigrés Sénégalais vivant en Espagne. Signalons que des entités culturelles déjà existantes comme le cercle de la jeunesse, le Ngalam, la renaissance etc… cautionnent dores et déjà une telle démarche.
Source : lougawebmedias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)