LOUGA: LE CANDIDAT EL HADJI ISSA SALL A DIAGNOSTIQUÉ SANS COMPLAISANCE «LES MAUX DES SÉNÉGALAIS》

Dans le cadre de ses tournées de campagne électorale, Issa Sall qui s’est rendu à Louga le 17 février 2019 a été accueilli par une grosse affluence en présence notamment d’allies chef de parti comme Serigne Mansour Sy Djamil, professeur pape Ibrahima Samb de Sakal, pape Lo maire de Niomre entre autres. Des thèmes majeurs portant notamment sur l’émigration, les structures sanitaires, l’éducation religieuse, les langues de travail, l’enfance désertée, la nouvelle configuration des découpages administratifs. S’agissant du premier point le candidat de PUR a estimé que《les émigrés sont victimes d’une double taxation d’impôt dans leurs pays d’accueil et chez eux au Sénégal. Une fois élue la correction de cette injustice figurera dans mes priorités.  Le second volet a permis à l’orateur de 《déplorer les découpages administratifs artificiels qui ont efface les frontières des communes rurales et celles de plein exercice. Cependant les recettes issues des collectes municipales ne sont pas reparties équitablement. Une autre erreur à corriger》. 

. Pour les hôpitaux il considère que les structures de santé doivent être construites, autofinance grâce aux initiatives des collectivités territoriales dépositaires du foncier avec l’appui de partenaires stratégiques. C’est à dire une gestion locale avec des retombés profitables aux populations des 45 départements du Sénégal. Il y a aussi le cas des talibés en errance et maltraite par des maîtres coraniques sans formation. La valorisation de nos langues vernaculaires sera appuyée par l’enseignement des langues étrangères de travail (français, anglais et arabes) 》. Le maire de Niomré pape Lo un ancien libéral a justifié son ralliement au PUR en déclarant: 《l’attention aux préceptes religieux et la vulgarisation des enseignements de nos guides et d’autres vertus cardinales basée sur la vérité, la solidarité et l’équité social. Nos campagne agricoles mal planifie posent d’énorme difficulté aux agriculteurs》. Serigne Mansour Sy Djamil a tenu le même langage qui rassure. 

Source : lougawebmedias




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*