,

LOUGA/CAMPAGNE ÉLECTORALE JUILLET 2017: MODOU DIAGNE FADA RAILLE: «N’ACCEPTEZ PAS QU’ON FASSE DE LOUGA UNE MONARCHIE DE PASSAGE DU POUVOIR PARLEMENTAIRE ENTRE UN TITULAIRE ET SON SUPPLÉANT»(VD)

 C’est à la tombée de la nuit que, en provenance de Linguère, le N°1 de la «liste nationale» de la coalition ‘’Manko Yeesal Senegaal’’ a été accueilli en meeting tenu sur une Place Yacine Boubou de Louga qui a refusé du monde en cet après-midi du mercredi 12 juillet 2017.Plusieurs orateurs se sont succédé au créneau. Parmi ceux-ci, les candidats Lougatois Cheikh Mbacké DIOP, Adja Nianga FALL et Mame Gaye FALL.
Leurs interventions se résument par la nécessité d’une rupture au regard de la qualité des ressources humaines parlementaires faible et connue de tous de la 12ème législature. Du haut de son véhicule de campagne, Modou DIAGNE Fada très en verve dans l’éloquence de sa précocité politique qu’on lui connaît démarre son discours dans la raillerie. «Je m’inquiète de l’insuffisance de l’exploitation des énormes potentialités agricoles de la région de Louga reconnue pour son statut de «Château d’eau» du Sénégal avec son Lac de Guiers», avance l’enfant de Darou Mousty qui justifie:
«Ce paradoxe gouvernemental a persisté en raison de l’inactivité de ses parlementaires toujours somnolents à l’Assemblée Nationale». «Lors de mon passage au Ministère de la Santé, j’avais mis en place un important programme d’éradication du paludisme dans la zone nord dont Louga. Mais jusqu’à présent, l’endémie persiste en raison de la persistance du sommeil des dignitaires du régime actuel», poursuit-il avant de souligner que «De même que la culture est moribonde dans une localité qui a toujours fait la fierté du Sénégal en matières de productions culturelles et artistiques. Aujourd’hui, les Lougatois sont regrettablement devenus de grands téléspectateurs alors que paradoxalement ils peuvent produire mieux que ce qu’ils consomment quotidiennement face au petit écran».
. Au sujet des investitures de la coalition adverse au pouvoir ‘’Benno Bokk Yakaar’’, Modou DIAGNE Fada ironise davantage: «N’acceptez pas qu’on fasse de Louga une monarchie de passage du pouvoir parlementaire entre un titulaire et son suppléant». «En lieu et place de ceux-là qui ont montré leurs limites, portez votre choix sur Lougatois Cheikh Mbacké DIOP, Adja Nianga FALL et Mame Gaye FALL qui sont des hommes et femmes de qualité investis sur la liste ‘’Manko Yeesal Senegaal’’. L’un d’eux, en l’occurrence Cheikh Mbacké DIOP, est mon compagnon de très longue date avec qui j’ai partagé énormément d’expérience dans les sphères du pouvoir, faisant de lui un leader achevé et confirmé. Sinon ceux que vous plébisciterez pour rester encore au pouvoir ont fait leurs premiers pas en politique grâce à nous qui l’avions introduit auprès du Président Abdoulaye WADE», a-t-il harangué.. Enfin, devant la forte mobilisation caractérisée par des pancartes agitées çà et là et tee-shirts à son effigie et à celle de son parti Les Démocrates Républicains (LDR/’’Yeesal’’), . Modou DIAGNE Fada a décrit aussi «le bulletin de vote de la liste ‘’Manko Yeesal Senegaal’’ caractérisé par une calebasse contenant du maïs».
Source : LOUGAWEBMEDIAS.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

MAHAMMED DIONNE ACCUSE L’OPPOSITION DE SE CANTONNER À DAKAR POUR “CHERCHER À FAIRE LE BUZZ SUR INTERNET”

Trafic de bois : le département de Goudiry menacé de déforestation d’ici cinq ans