,

LOUGA:CÉLÉBRATION DE LA 32ÉME ÉDITION DE LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ARBRE À DEALY

 L’arbre parrain de la 32éme édition de la journée nationale de l’arbre est le Pterocarpus erinaceus communément appelé bois Véne. La menace qui pèse sur cette espace grâce à son exploitation abusive et illégale a motivé ce choix. Selon le ministre de l’environnement et du développement durable cet arbre présente un grand intérêt grâce à son bois et ses feuilles qui constituent un fourrage d’appoint pour les éleveurs, présentent souvent un conflit d’intérêt entre les exploitants du bois et les agropasteurs de la région du Sahel.  Abdoulaye Bibi Baldé a présidé ce dimanche la cérémonie officielle de la célébration de l’édition 2017 de la journée nationale de l’arbre à Dealy dans le département de Linguère où il lancé un appel pour sa préservation.
L’arbre parrain de l’édition 2017 de la journée nationale de l’arbre est jadis, très répandu à l’Est et au Sud du Sénégal. De nos jours, du fait de son importance économique et la demande croissante en meubles de bois rose en Asie, le Véne est très ciblé dans le cadre de l’exploitation clandestine et fortement éprouvé. Selon le ministre de l’environnement et du développement durable, cette espèce est sérieusement menacée du fait de son exploitation illégale destinée au trafic international de bois rose. Pour sa préservation, des mesures drastiques ont été prises. Le recrutement de grand effectif et beaucoup de moyens logistiques ont été dégagés par le chef de l’Etat pour permettre aux forces de défense et de sécurité de monter en monter en puissance pour venir à bout de ce fléau.
« Parallèlement à cette mesure, le ministère de l’environnement à travers la direction des Eaux et forêts et en rapport avec les différentes partis prenantes a pris l’ensemble des dispositions requises pour réintroduire et disséminer l’espèce dans ses zones de prédilection » a fait savoir Abdoulaye Bibi Baldé avant de saluer l’engagement des partenaires comme le Programme régional d’appui au pastoralisme au Sahel « qui est entrain de révolutionner le principe de gestion des ressources naturelles à travers la restauration de la couverture végétale et le rétablissement des grands équilibres socio-écologiques ».
« Il me plait de citer en exemple les belles plantations de gommier réalisées dans le département de Linguère et les 350 ha de mise en défens en cours de réalisation dans la commune de Dealy avec l’appui du Praps » s’est réjoui le ministre de l’environnement et du développement durable. Abdoulaye Bibi Baldé a fini par lancer un vibrant appel à la Nation « afin qu’elle s’implique dans la restauration de notre couvert végétal notamment à travers le reboisement.
Source : lougaweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

En parlant des Wade, Serigne Mbacké Ndiaye fond en larmes

Tabaski : les producteurs d’oignon s’engagent à assurer la couverture du marché