,

L’UNICEF RAPPELLE LA NÉCESSITÉ DE PLACER L’ENFANT AU CŒUR DES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT

L’UNICEF Sénégal rappelle la nécessité de placer l’enfant au cœur des politiques de développement à l’occasion de la célébration de la Journée de l’enfant africain et de la Semaine nationale de l’enfant.
‘’Prioriser les investissements dans le développement et le bien-être de l’enfant, c’est assurer des retours économiques et sociaux non seulement pour l’enfant mais aussi le pays tout entier’’, écrit UNICEF Sénégal dans un communiqué reçu à l’APS.
Le Sénégal célèbre ce vendredi la Journée de l’enfant africain en mémoire du massacre des enfants de Soweto, en juin 1976, et la Semaine nationale de l’enfant.
La cérémonie officielle aura lieu à Saint-Louis.
Pour l’UNICEF, le thème de la Journée de l’enfant africain, ‘’L’Agenda 2030 pour un développement durable en faveur des enfants en Afrique : accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances’’ est d’autant ‘’plus pertinent que tous les Objectifs de développement durable (ODD) ont un impact sur la vie des enfants et adolescents’’.
Elle relève aussi ‘’que 10 parmi les 17 ODD visent directement les enfants, en tant que cibles ayant-droit, et acteurs du changement’’.
Selon Laylee Moshiri, représentante de l’UNICEF au Sénégal, ‘’les ODD visent l’égalité des chances pour chaque enfant, fille ou garçon, quels que soient son origine, son ethnie, sa situation familiale, son état physique ou mental, ou son lieu de vie’’.
‘’C’est pourquoi l’action publique doit veiller à ce que tous les enfants, en particulier les enfants les plus vulnérables ou marginalisés, bénéficient des investissements publics. Aucun enfant ne doit vivre dans la pauvreté ou la violence’’, souligne-t-elle.
‘’Aucun enfant ne doit être privé de la vaccination et protection contre les maladies, d’une nutrition adéquate pour une croissance optimale, des soins attentifs et de l’affection de la famille, et d’une éducation de qualité. Chaque enfant du Sénégal doit pouvoir réaliser son potentiel et pouvoir contribuer ainsi à la richesse de la nation’’, soutient la représentante du Fonds des Nations unies pour l’enface.
Dans son communiqué, l’UINCEF rappelle que le Plan Sénégal émergent (PSE), notamment dans son Axe II ‘’Le développement du capital humain, la protection sociale et le développement durable’’, intègre déjà un grand nombre de cibles des ODD contribuant au développement et au bien-être de l’enfant.
L’UNICEF ‘’encourage le gouvernement à poursuivre ses efforts d’alignement et de priorisation des cibles des ODD adaptée aux besoins du pays, avec un plan robuste de suivi et évaluation’’.

aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

‘’LA GAMBIE ET BARROW SONT MENACES’’

LA RÉGION DE KAFFRINE ADOPTE SON PROJET D’HÔPITAL