,

LUTTE CONTRE LE TERRORISME : DES JEUNES LEADERS POLITIQUES PRÔNENT LA FORMATION

Des jeunes leaders politiques de l’Afrique de l’Ouest ont prôné lundi à Dakar la formation et la qualification des jeunes pour lutter contre le terrorisme dans la sous-région. “Les jeunes africains que nous sommes, devons pouvoir bénéficier des ressources de notre continent pour ne pas être tentés de poser des actes aussi regrettables que ceux survenus ce dimanche à Ouagadougou”, a dit Francis Kouadio, chef de la délégation ivoirienne, lors d’un point de presse. Ces jeunes sont à Dakar dans le cadre du ’’Programme pour jeunes politiciens en Afrique’’ (Program for young politicians in Africa, PYPA en anglais) avec la collaboration de la Fondation internationale du Parti des centres.
 Pour sa part, Abdou Ndiaye, le coordonnateur de PYPA/Sénégal, a estimé que “la formation et la qualification des jeunes, la lutte contre le chômage sont le fer de lance de la lutte contre le terrorisme en Afrique”.  “L’Etat n’a pas vocation à créer des emplois, mais doit poser les conditions pouvant permettre aux jeunes de devenir eux-mêmes des pourvoyeurs et non des demandeurs d’emplois”, a-t-il ajouté.  Ce programme financé par le Parti centriste suédois (CIS) et l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement a pour objectif le renforcement des capacités des jeunes leaders politiques africains dans les domaines de la Bonne gouvernance et de la démocratie, a-t-il renseigné. La prochaine édition du PYPA se tiendra au mois de décembre en Côte d’Ivoire, ont annoncé les organisateurs.
Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Après le livre blanc de Wattu Sénégal : Benno prépare son mémoire pour répondre à Me Wade

Pour le Conseil constitutionnel il est hors de question d’invalider le vote ni de le reprendre à Mbacké