,

LUTTE ONTRE LE TERRORISME : Le Qatar signe un ACCORD avec Washington

Après des semaines d’accusations de la part des États-Unis et des pays du Golfe, Doha a signé un mémorandum d’accord avec Washington sur la lutte contre le financement du terrorisme. Le Qatar et les États-Unis ont signé un mémorandum d’accord concernant la lutte contre le financement du terrorisme, ont annoncé mardi des responsables des deux (2) pays. «Le Qatar est le premier pays à signer avec les États-Unis un programme pour la lutte contre le financement du terrorisme», a déclaré le ministre qatari des Affaires étrangères, Mohammed ben Abdulrahman Al Thani. L’accord a été confirmé par le conseiller du secrétaire d’État américain, R.C. Hammond. «Il s’agit d’un pas en avant prometteur», a souligné le responsable. Précédemment, quelques semaines après la visite de Donald Trump à Riyad, l’Arabie saoudite, l’Égypte, Bahreïn et les Émirats arabes unis avaient rompu les relations diplomatiques avec le Qatar avant d’adresser à Doha une liste de conditions destinées à modifier sa politique étrangère. Dans le sillage de la crise, le Président Trump a accusé le Qatar de financer les extrémistes, saluant la «ligne dure» adoptée par les pays du Golf à l’égard de l’émirat. «Cela sera peut-être le début de la fin de l’horreur du terrorisme», a ajouté M.Trump sur son compte Twitter, tout en indiquant que le Qatar avait été «montré du doigt» par les dirigeants des pays du Golfe Le Qatar héberge la plus grande base aérienne américaine dans la région, siège du commandement militaire des États-Unis chargé de l’ensemble du Proche-Orient, et abrite sur son sol plus de 10.000 soldats américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Pape Samba Mboup : « Karim Wade pétait les plombs… En prison, il m’a soufflé: qu’attend Macky pour la grâce? Dis lui… »

«UN PAS EN ARRIÈRE» : Les ventes D’ARMES à Riyad AUTORISÉES par la JUSTICE britannique