A la une

(Lutte)Eumeu Sène-Bombardier : La dernière chance de Tay Shinger, B52 pour la confirmation

Doté du drapeau du chef de l’Etat Macky Sall, le combat de lutte avec frappe devant opposer, ce samedi, au stade Léopold Sédar Senghor, Bombardier à Eumeu Sène, promet des étincelles d’autant que l’un veut garder sa couronne et l’autre a une folle envie d’être sacré pour la première fois de sa carrière.

Finit les paroles, places aux actes. Après plusieurs mois marqués par des duels verbaux, les deux champions de la lutte sénégalaise vont enfin se retrouver dans l’enceinte du stade Léopold Sédar Senghor ce 28 juillet 2018, pour un combat dont l’issue pourrait impacter sur leur carrière.

Dernière chance pour ‘‘Tay Shinger’’

A 39 ans, Eumeu Sène joue sans doute sa dernière carte. Le chef de file de l’écurie ‘‘Tay Shinger’’ qui est à 6 ans de l’âge de la retraite exigée par le CNG (Comité National de Gestion) de lutte devra obligatoirement remporter son duel, sans doute le plus sérieux de sa carrière. Ce choc est donc l’unique occasion pour le Pikinois d‘être sacré « Roi des arènes ». Mieux, en cas de succès, Eumeu qui sort d’une victoire devant Balla Gaye 2, en avril 2015, accroîtra son pauvre palmarès (9 victoires, 7 défaites et 2 nuls).

Le B52 pour la consolidation

Détenteur du titre de « Roi des arènes » depuis trois ans, Bombardier est attendu pour prouver qu’il n’est pas arrivé au sommet par un simple hasard. Le combat de ce samedi sera donc une grosse occasion pour le Mbourois de consolider son règne sur l’arène sénégalaise. Ce, après ses récentes victoires devant Balla Gaye 2 et Modou Lô, deux des meilleurs combattants de la lutte avec frappe.

Avec un palmarès (18 victoires, 7 défaites) riche et supérieur à celui de son adversaire, le B52 de Mbour n’est pas prêt à laisser filer cette couronne. Serigne Dia de son vrai nom est très jaloux de son titre et il ne le cache pas. Bombardier veut aller à la retraite avec et ce, face à n’importe quel adversaire. En tout cas, une chose est sûre, ce samedi, il a un sacré client même s’il est le principal favori et que les pronostics jouent en sa faveur.

Le spectacle sera forcément au rendez-vous lors de combat qui va clôturer la saison de lutte 2017-2018. Le drapeau du président de la République du Sénégal, Macky Sall en vaut la peine.

Palmarès des deux lutteurs

Bombardier

25 combats : 18 victoires, 7 défaites

Eumeu Sène

18 combats : 9 victoires, 6 défaites, 2 nuls

Igfm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)