Lycée de Saly (Mbour) : une élève rend l’âme en pleine séance d’éducation physique ; ses parents parlent de non-assistance à personne en danger

C’est une affaire qui risque d’ébranler les corps administratif et professoral du Lycée de Saly (Mbour).  En effet, alors qu’elle suivait ses cours d’éducation physique, une élève de 18 ans, inscrite en classe de Seconde, a rendu l’âme. Les faits ont eu lieu, la semaine dernière.

Selon L’Observateur, la victime aurait déclaré, un instant plutôt à son professeur,  qu’elle avait mal au cœur. Sans tarder, celui-ci ordonne qu’on l’achemine au Bloc administratif, où elle resta seule pendant un moment (le temps que le prof termine sa séance avec les autres) avant qu’on ne pense à la conduire dans une structure sanitaire.

Suffisant, poursuit le journal, pour que les parents de M. Dia et ses camarades dénoncent la non-assistance à une personne en danger.

L’affaire risque de faire grand bruit, puisque la Police a ouvert une enquête, pour élucider les causes exactes et les responsabilités ou non des responsables dudit établissement.

Actusen.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*