Macky remet au Maroc deux jihadistes présumés

Après avis favorable de la chambre d’accusation, le chef de l’État a signé le décret autorisant l’extradition vers le Maroc de deux jihadistes présumés, B. M. et B. C. Ces derniers ont été arrêtés le 29 mars 2017 par la Police de l’air et des frontières (PAF). Ils étaient écroués à la prison de Rebeuss.

Libération, qui donne l’information, indique que les mis en cause provenaient de la Turquie, précisément d’un camp de réfugiés syriens. Le journal rapporte que lors de leur interrogatoire, ils ont réfuté tout lien avec un groupe terroriste.

B. M. et B. C. ont été arrêtés sur demande des autorités marocaines, lesquelles a émis contre eux un mandat d’arrêt international. Rabat a ouvert une information judiciaire contre le duo pour association de malfaiteurs, participation à la commission d’actes terroristes, financement du terrorisme, apologie du terrorisme…

Libération informe que le Maroc et le Sénégal sont en train d’étudier les modalités de l’extradition des deux jihadistes présumés.

Seneweb

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*