,

MACKY SALL : “LA MIGRATION DOIT ÊTRE GÉRÉE EN TOUTE RESPONSABILITÉ”

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a préconisé mardi une gestion responsable de la migration par les Etats, estimant que “l’Europe n’a pas intérêt à s’enfermer sur elle-même”.

“Entre l’Afrique et l’Europe, c’est une vieille histoire. C’est pourquoi, le Africa CEO Forum, une plateforme d’idées, d’échanges, de communion, permettra ensemble-décideurs, et secteur privé- de discuter de la problématique des investissements’’, a soutenu le président Sall en visite officielle en Suisse, depuis dimanche dernier.

S’exprimant lors d’un panel qu’il co-animait avec son homologue du Ghana, Nana Akufo-Addo, à l’occasion de la 5e édition de l’Africa CEO Forum, le chef de l’Etat a insisté sur le caractère séculaire des relations qui lient l’Afrique à l’Europe.

“L’Afrique a payé un prix fort pendant la seconde guerre mondiale mais aussi pour apporter la liberté à l’Europe’’, a rappelé le président Sall en allusion aux deux guerres mondiales lors desquelles des soldats africains se sont notamment battus sous le drapeau français. D’après lui, les flux migratoires vers l’Europe, loin d’être nouveaux, sont un phénomène ancien.

“Il faut bien faire la différence entre l’émigration qui date des siècles et celle qui découle d’un phénomène d’insécurité en Afrique, notamment dans le bassin du lac Tchad et de la situation dans la Corne de l’Afrique’’, a-t-il suggéré.

Le chef de l’Etat a rappelé que la jeunesse, la catégorie de la population la plus touchée par le phénomène de l’émigration, est au cœur du projet de développement de l’Afrique.

“Notre ambition est de construire l’Afrique, avec sa jeunesse. C’est ce que nous essayons tous les jours de faire. Pour le développement des investissements de l’Afrique, il faut une combinaison des secteurs privés africains’’, a souligné Macky Sall.

“Ce que je ne peux accepter, c’est la caractérisation de la migration africaine, car elle n’est pas la plus importante’’, a-t-il prévenu, rappelant au passage l’historie de la migration africaine en Europe.

Il a insisté sur la nécessité de traiter cette question ‘’avec responsabilité’’. ‘Nous avons engagé le débat avec l’Union européenne sur le contrôle et l’identification et les conditions de retour de respect de la dignité humaine’’, a-t-il rappelé.

Nonobstant cette coopération, le président de la République a affirmé que l’Europe ‘’n’a pas intérêt à s’enfermer sur elle-même’’.

“Les mouvements migratoires doivent être autorisés mais aussi en respectant la dignité humaine des uns et des autres’’, a-t-il conseillé.

Pour lui, “c’est dans la discussion et l’ouverture qu’ensemble l’Afrique et le reste du monde vont travailler en toute responsabilité sur l’investissement, parce que les entreprises ont besoin du marché africain’’.

La 5e édition d’Africa CEO Forum accueille les dirigeants des plus grandes entreprises africaines et internationales, les décideurs politiques de plus de 40 pays africains et les financiers les plus actifs sur le continent.

La manifestation, organisée par le Groupe Jeune Afrique et rainbow unlimited, est considérée comme ‘’la plus grande conférence internationale du secteur privé africain’’.

Selon Amir Ben Yahmed, président du Africa CEO Forum, “le secteur privé doit jouer un rôle encore plus central dans la transformation durable du modèle économique africain’’.
aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Recul démocratique au Sénégal – Mgr Benjamin Ndiaye admoneste les politiciens

LE PRÉSIDENT SALL PRÉSENTE LE PSE AU AFRICA CEO FORUM 2017