Magouilles à la Santé et à la DMTA : Des cliniques privées ouvertes sur la base d’un procédé frauduleux

La méthode est simple et assez osée : les futurs propriétaires de cliniques privées doivent monter un dossier où il est noté l’acte attestant que le demandeur n’est pas en activité dans la fonction publique, la copie certifiée du diplôme. Pour un agent de l’Etat c’est plus corsé avec le justificatif d’une décision de radiation ou de retraite un plan de masse visé par le cadastre, le personnel (effectif et contrat de travail) ou encore un avis du médecin chef de district du lieu d’implantation.

Ceci fait, l’agent impliqué se chargeait de mener les discussions et convenait avec l’autre partie de la somme à débourser. Une vraie mafia qui tombe avec la saisine du procureur de la République. Les cliniques ouvertes avec ce procédé sont toutes susceptibles d’êtres fermées.

SENENEWS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*