Mary Teuw Niane conteste le montant de la dette avancé par les universités privées : « Ce n’est pas 16 milliards mais… »

La dette que l’Etat doit aux universités privées n’est pas de 16 milliards comme annoncée par la fédération des établissements privés de l’enseignement supérieur (Fepes). Le ministre Mary Teuw Niane a affirmé ce dimanche, dans l’émission « Grand Jury » de la Rfm qu’il s’agissait plutôt d’un montant de 9,835 milliards de Fcfa. Le ministre explique également cette dette par l’augmentation du nombre d’étudiants orientés dans le privé.
« Il se trouve que depuis 3, 4 années, nous avons eu des résultats au Baccalauréat, qui nous ont permis d’avoir beaucoup plus de bacheliers (…) Donc on a orienté plus que prévu au niveau du privé. Ceci évidemment a créé une dette au niveau de la Dage qui est de 9 milliards 835 millions 116 mille 667 Francs cfa et non 16 milliards », a-t-il affirmé avant d’assurer que cette va être apurée totalement puisqu’étant déjà intégré dans le budget de cette année 2018.
Le ministre de l’Enseignement supérieur a expliqué le mode de paiement qui lie l’Etat aux privés. « Les établissements privés sont payés en trois tranches. Quand nous signons, nous devons leur payer 50%. A la fin du semestre, quand ils exhibent un certain nombre de documents qui leur sont demandés, nous leur payons un quart et à la fin du deuxième semestre, quand les rapports sont faits, on leur paie le quart restant », dit-il.

Source : pressafrik




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*