Nouvelle-Zélande: Au moins 40 morts dans l’attaque de deux mosquées

La Nouvelle-Zélande vient de connaître «un acte de violence extraordinaire et sans précédent», selon l’aveu de la première ministre, Jacinda Arden. Vendredi, jour de prière pour les musulmans, deux mosquées de la ville de Christchurch ont été prises pour cible par un ou plusieurs tireurs, faisant de nombreuses victimes. Un bilan provisoire fait état d’une quarantaine de personnes décédées et d’une vingtaine de blessés. «Il est clair qu’on en peut que décrire cela comme une attaque terroriste», a précisé Jacinda Arden.

Quatre personnes ont été interpellées, trois hommes et une femme. Le premier ministre australien, Scott Morrison a annoncé qu’une des personnes impliquées était un ressortissant de son pays, connu pour être un «terroriste extrémiste de droite, violent». La police néo-zélandaise a annoncé par ailleurs avoir désamorcé des engins explosifs retrouvés sur les véhicules des suspects. Le pays a relevé à «élevé» son niveau d’alerte à la sécurité.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*