,

Ousmane Ngom sur les Législatives : “tout parti qui n’aura pas de député, doit être dissout”

La pléthore de listes ou coalitions de listes, 47 au total pour les élections législatives du 30 juillet, n’enchante pas l’ancien ministre de l’Intérieur sous le régime de Me Abdoulaye Wade. Ousmane Ngom, puisque c’est lui dont il s’agit, préconise la “dissolution” de tout parti politique présent à ces joutes et qui se retrouve avec un zéro pointé de députés au décompte final.

“Tout parti qui n’aura pas député, doit être dissout”, souhaite-t-il dans les colonnes de L’As même si dit-il par ailleurs, “c’est normal qu’il ait le multipartisme dans les démocraties modernes mais il faut rationnaliser. Sinon, c’est la cacophonie qui s’installe”.

Leader du Mouvement politique “Senegaal ça Kanam”, Ousmane Ngom cité très proche de Macky Sall en ces temps qui courent, se dit être en phase avec ce dernier, dans le choix des hommes et femmes à la députation de la Mouvance présidentielle de “Benno bokk yakaar” (Bby), rapporte L’As.

Actusen.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

LES CLPA VONT AMÉLIORER LA GOUVERNANCE DES PÊCHERIES ARTISANALES (MINISTRE)

Reddition des comptes : Macky obtient la “bénédiction” de la Cour des Comptes