Ousmane Sonko « accepte » la défaite et demande à ses militants de préparer les prochaines élections

Il n’y a pas eu d’appel à descendre dans les rues pour déloger Macky Sall du Palais de la République, de la part de Ousmane Sonko. Le candidat malheureux à l’élection a appelé ses centaines de milliers de militants à relever la tête dans la défaite et à préparer les prochaines échéances électorales. 

« Au vu de l’immense espoir suscité par la démarche, qui épouse parfaitement le désir de changement et le besoin de rupture avec les politiques publiques désastreuses au plan économique, social, politique et des valeurs, je comprends aisément leur légitime déception. Mais, je leur demande de relever la tête car nous devons être tous fiers de ce que nous avons accompli ensemble. Nous devons être fiers du bond exceptionnel et inédit, réalisé entre les élections législatives de 2017 et le scrutin de février 2019. Si cela a été possible, c’est parce que vous avez preuve d’un don de soi inédit. Je vous demande surtout, de garder foi en notre cause », déclaré Ousmane Sonko. 

Le leader de Pastef d’ajouter à l’endroit de ses partisans: « L’avenir, c’est maintenant. Cet avenir, si nous le voulons radieux, nous devons le préparer dès maintenant en faisant preuve d’une grande capacité d’organisation et d’ouverture. Ainsi, l’espoir suscité par notre ligne politique sera entretenu, consolidé et transformé en force décisive pour les prochaines échéances électorales. Grace à vous, cette initiative est devenue une force politique incontestable. J’invite donc tous les Sénégalais patriotes à nous rejoindre pour parachever la marche vers la vraie rupture ». 

Toutefois, Ousmane Sonko a tenu à dire que si aucun des candidats de l’opposition n’a appelé le Président sortant pour le féliciter, c’est parce que les résultats proclamés par la Commission nationale de recensement des votes (Cnrv) ne sont pas conformes à la réalité. Et que l’élection a été entachée d’irrégularités dans tout son processus.

Source : pressafrik




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*