Parrainages : Abdoul Mbaye passe, Guirassy, Atepa, Aida Mbodj recalés

Le président du parti l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), Abdoul Mbaye, a validé son parrainage ce samedi au Conseil constitutionnel. « On a procédé à la vérification des signatures que nous avons déposées. Ils ont enlevé 10% sur les 60.000 signatures, soit une invalidation de 6.000 », a confié le secrétaire national des élections de son parti, Mously Alassane Dieng.

C’est tout le contraire du mandataire de Pierre Goudiaby Atepa. Mbaye, Sylla Khouma n’a pas été prolixe  à sa sortie du Conseil constitutionnel. « Je n’ai rien à vous dire. Je suis fatigué, j’ai faim. De toute façon, nous sommes confiants, nous reviendrons mercredi pour le PV », a-t-il dit sans entrer dans les détails. Ce qui laisse  croire que son candidat n’a pas obtenu le nombre de parrainages requis pour participer à l’élection présidentielle.

Mamadou Cissokho, le mandataire de Moustapha Guirassy, quant à lui a déploré le « manque de sérieux, la confusion et le  tâtonnement » des 7 sages du Conseil constitutionnel. « Nous avons commencé la vérification et quand nous sommes arrivés dans la région de Saint-Louis, ils (les 7 sages) ont constaté qu’il n’y avait pas le nom du mandataire de la région et n’ont pas voulu continuer ».

Avant d’ajouter : « A cause d’une seule région, ils disent qu’ils ne sont pas en mesure de continuer la séance de vérification », a déploré M. Cissokho révélant qu’ils avaient déposé 55. 343 signatures.Aida Mbodj également est venue grossir les rangs des recalés du parrainage par le Conseil constitutionnel ce samedi.

Source : igfm

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*