Pékin exige la «FIN immédiate» du DÉPLOIEMENT du THAAD en Corée du Sud

La Chine a appelé Washington et Séoul à mettre fin au déploiement du bouclier antimissile THAAD en Corée du Sud, censé contrer une éventuelle agression de Pyongyang. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Geng Shuang a invité les parties américaine et sud-coréenne à arrêter le processus d’implantation du système de défense antimissile THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) « En ce qui concerne le THAAD, notre position est bien claire et résolue. Nous sommes opposés au déploiement du THAAD en Corée du Sud. Nous exhortons les parties impliquées à mettre fin immédiatement à son implantation », a déclaré M. Geng lors d’un point presse mardi. Selon lui, la Chine se réserve le droit de prendre les mesures nécessaires afin de protéger ses intérêts dans le contexte actuel. Plus tôt dans la journée, le porte-parole des forces américaines en Corée du Sud Rob Manning a fait savoir que le système THAAD avait atteint la capacité opérationnelle nécessaire pour intercepter les missiles nord-coréens. Œuvre du géant américain de l’armement Lockheed Martin, le bouclier antimissile THAAD permet d’atteindre des missiles de longue-portée se trouvant dans un rayon de 200 km et à une altitude de 150 km. Cela rend possible la destruction d’engins balistiques dans la phase terminale de vol.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*