vendredi , octobre 19 2018
Accueil / régions / Pèlerinage 2018 : SGO convoie 18 imams et chefs de villages impactés.

Pèlerinage 2018 : SGO convoie 18 imams et chefs de villages impactés.

L’on avait jusqu’ici connu la compagnie, dans la mise en œuvre de sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise, dans des secteurs comme l’éducation, la santé, l’agriculture, l’hydraulique rurale ou encore la jeunesse, la culture et les ports. Maintenant, SGO a encore marqué son territoire en convoyant cette année à la Mecque, 18 imams et chefs de villages impactés par ses opérations. Une aubaine, si l’on en croit les principaux bénéficiaires qui, au moment où nous mettions sous presse, étaient en route pour Dakar, histoire de remplir les formalités.

Ils ont tous affiché le sourire et formulé des prières pour que le compagnonnage avec Sabodala Gold Operations (SGO), dure encore plusieurs années. 18 imams et chefs de villages impactés par les opérations minières étaient en route ce mercredi sur Dakar pour s’acquitter des formalités requises. « Jamais dans nos très bonnes relations avec SGO, je n’ai imaginé une seule seconde que je pourrais accomplir cet important pilier de l’islam qu’est le pèlerinage à la Mecque », nous a confié Sara Cissokho, l’inamovible chef du mythique village de Sabodala joint par nos services. Il ajoutera, « jusqu’ici, nous nous félicitions des efforts cyclopéens fournis par l’entreprise, et allant dans le sens de l’amélioration de nos conditions de vie, mais de là à nous convoyer aux lieux saint de l’islam, je dois à la vérité de dire que personne d’entre nous n’y songeait. En effet, les imams et chefs de villages de Sabodala, Madina Sabodala, Bransan, Madina Bransan, Faloumbo, Mamacono, Makhana, Bambaraya et Diakhaling, sont entrés dans les bonnes grâces de la compagnie.

« Sur le plan religieux, nous bénéficions tous les ans de dons en vivres pour le mois béni de ramadan et de moutons pour la Tabaski mais là, j’ose affirmer, pour m’en réjouir, que c’est une sorte de consécration », a embrayé l’imam de Faloumbou. Pour le directeur du département des relations communautaires de SGO, « c’est le moins que nous puissions faire pour nos communautés hôtes et cet acte s’inscrit dans le cadre du PSE et constitue une réponse forte à la prise en compte de la dimension spirituelle de nos communautés à la suite des multiples actions allant dans l’hydraulique avec la construction de forage et de réseau d’adduction d’eau, la construction, l’équipement,  la dotation en médicaments et ambulances des structures sanitaires du département de Saraya,  l’éducation avec la construction de salle de classe, de murs de clôture des écoles, l’ installation de forages dans les écoles, les fourniture scolaires, les bourses scolaires des élèves du moyen secondaires, l’immeuble pour les étudiants de la région à Dakar, les offres de stage aux élèves du lycée technique de Kédougou, les actions dans l’agriculture et la sécurité alimentaire avec la mise à disposition de tracteurs équipes, la fourniture de semences et intrants agricoles aux producteurs de la zone d’intervention,  de motoculteurs pour les chefs de villages, de périmètres maraichers équipés de systèmes de pompage solaire et d’un réseau d’irrigation au goutte à goutte, l’ encadrement agricole,  la vaccination du bétail et la construction de parcs à vaccination, l’appui à la jeunesse et à la culture avec la construction de foyers des jeunes et un appui institutionnel aux organisations de jeunesse de la région, le renforcement de capacité des PME de la région pour qu’elles soient aptes aux standards de l’entreprise, entre autres actions ».

Des sources contactées sur place, dans l’entourage des bénéficiaires sous signifieront que c’est à peine s’ils n’ont pas « versé des larmes, tellement qu’ils étaient agréablement surpris ». Ce sont des prières qui ont été partout, dans cette contrée du Bélédougou, formulées à l’endroit de SGO car tous signaleront qu’ils n’ont jamais entendu un tel acte de générosité venant d’une compagnie minière. « Cette philosophie de partage de nos bénéfices avec nos communautés hôtes ira en se renforçant davantage car, nous voudrons bien laisser ici de jolies et indélébiles traces après la mine », a révélé Isa Dabo, l’inoxydable directeur des relations communautaires de SGO qui court dans tous les sens pour satisfaire les préoccupations des populations de la zone. Les 18 futurs pèlerins ont quitté ce jeudi la base du département des relations communautaires de SGO à bord d’un bus climatisé pour rallier Dakar.

Source : tambacounda.info

About Diouf Babacar

Voir aussi

Canicule à PODOR : Deux individus trouvent la mort au village de N’Gouye par noyade

Share this on WhatsApp Deux personnes ont trouvé la mort dans le Département de Podor, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)